La monnaie et le sens des mots

« Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté. »

Confucius



Monnaie de crédit et monnaie de Banque Centrale


Pour redonner, en économie, leur sens aux mots il faut commencer par la monnaie.


Elle est au cœur de la société. Pendant la crise les experts ne sont pas parvenus à s’entendre sur une définition de la monnaie. Le même terme est utilisé pour la vraie monnaie de la Banque Centrale et la monnaie de crédit des banques (les prêts).Celle-ci n’est pourtant qu’une promesse de payer en vraie monnaie: un dépôt de bilan d’une banque signifie que cette promesse ne peut pas être tenue. Maïs la confusion va plus loin: les experts ne sont pas d’accord sur la définition de la monnaie de crédit.


L’or


La référence a l’or s’impose pour redonner son sens a la monnaie par son fondement, la monnaie de la Banque Centrale.


Avec le système monétaire international de l’étalon or la monnaie de la banque centrale est remboursable en or. Cette monnaie a un sens clair et la mission de la banque centrale, garantir ce remboursement l’est aussi. C’est le sens de la véritable régulation monétaire.


Dans ce cadre, le crédit bancaire est un sujet distinct qui devrait être soumis a des règles de prudence et a la sanction de la faillite.


• Jacques Raiman pour www.sereni.orgInstitut Turgot, www.turgot.org
? Article paru dans le Nouvel Economiste.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *