Management holistique : une gestion des énergies humaines

La qualité d’une entreprise se nourrit de la réalisation intérieure des êtres qui y travaillent, telle peut être la logique humaniste. Dans cette grande mutation vers un management respectueux des valeurs humaines les plus profondes, chaque collaborateur donne du sens à son travail pour l’offrir généreusement à l’ensemble de l’équipe. Une vraie politique de l’excellence par le plaisir de travailler en complicité.


Dans le sillage de la révolution industrielle moribonde, l’Occident a basculé dans l’économie post-industrielle. De productives, nos sociétés suivirent le crédo des économies de marché jonglant entre les coûts de fonctionnement et les prix imposés par le marché. Des modes successives transformèrent le chef tout puissant en manager, puis en leader capable de développer le potentiel chez ses subordonnés. Mieux que les ressources en matières premières et en matériel, le monde du travail s’enflammait pour les ressources humaines. Pourtant, malgré de beaux discours pédagogiques, le management s’accroche encore à de vieux réflexes de production taylorienne.


Signe d’un réel besoin de réflexion profonde pour repenser l’économie et le management, de nouvelles propositions fanfaronnent : l’économie du savoir, l’économie de l’information, l’économie de l’immatériel, l’économie numérique… Pourtant ces nouvelles visions s’accrochent à une pratique traditionnelle du pouvoir et du gain.


Et si nous passions à une économie de sens ?


Les hommes restant le vrai moteur d’une entreprise, créons la possibilité pour chacun de donner du sens à sa tâche en se fondant mieux dans l’action collective, de façon plus respectueuse pour lui-même, pour ses compagnons de travail, et pour le travail à accomplir.


Que demande un management d’inspiration bouddhiste ?


- Le management doit repenser le principe d’autorité. Sauf lors d’un blocage du système, le leadership naturel ne s’appuie pas depuis une position hiérarchique, mais provient d’une expérience, d’un regard fédérateur, d’une bonté naturelle et d’une connaissance des rouages et des besoins de développement de l’entreprise.


- Comme dans tout leadership réel, le dialogue fait d’écoute et du plaisir d’avancer ensemble permet au manager d’agir en coach stimulant dans les équipes la créativité, l’attention, la disponibilité, la modestie, l’action juste, le regard juste. Chaque collaborateur développe le meilleur de ses possibilités dans le respect de sa globalité.


- Par la responsabilisation de chaque salarié à son poste, l’action individuelle trouve pleinement sa place et s’inscrit dans un projet commun valorisant. Cette attitude consciente et enthousiaste donne du sens, émotionnellement, intellectuellement et éthiquement.


- Se dessinent alors les premières mises en forme d’une « entreprise holistique », reliant toutes les dimensions personnelles des employés et le rayonnement de l’entreprise.


- De toutes les difficultés pour une telle société, l’individualisme s’érige comme l’obstacle majeur. Habitués à travailler seul dans leurs études, les patrons comme les employés doivent apprendre à vivre et agir ensemble. Le grand frein à un management bouddhiste reste l’égo et sa volonté de domination, qui transforme le monde du travail en espace de mesquineries, de peurs ou de souffrances. D’où l’importance d’une politique d’écoute et de mise en confiance aux différents niveaux de la hiérarchie des managers.


- Des règles commerciales et environnementales de haute qualité éthique compléteront l’adhésion de chaque membre de l’équipe.


Être responsable et sans notion de pouvoir à son poste dans une entreprise responsable et fédératrice, telle serait la meilleure logique karmique imaginable.
« Une entreprise responsable animée par des collaborateurs responsables ».
Quel slogan !


Peut-être avez-vous d’autres propositions pour un management où l’humain et l’entreprise grandissent ensemble. Utilisez le forum, faites des propositions. Présentez vos essais et expériences ou vos idées.


Tous mes souhaits pour votre vie professionnelle.
Qu’elle soit joyeuse et épanouissante.


Alain Delaporte-Digard pour www.sereni.org

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.
Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours)

Alain consulte dans son cabinet
Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69



Une réponse à “Management holistique : une gestion des énergies humaines”

  1. Bonjour Alain et merci pour cet article !
    Que penses tu d’inclure les différentes facette de l’énergie, comme ce que propose l’Ayurvéda, pour trouver son équilibre holistique ? Entre la terre, l’eau, le feu et l’eau, nous vivons différentes phases dans notre quotidien. Si nous sommes équilibrés, nous ne pouvons pas tomber malade 😉
    Au plaisir d’en discuter,
    Guillaume de Wave Me Up.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *