Santé de la femme

 

La santé de la femme est complexe et très peu enseignée. Dans cette vidéo, Alain Delaporte-Digard aborde un sujet très peu connu et mal appréhendé en Europe ; l’éducation au sphincter.

 

« Tout au long de sa vie, le corps de la femme évolue de manière précise en relation avec les hormones. Et les femmes ne savent pas du tout réguler ces hormones.

Alors, comment vivre mieux au niveau hormonal dans son corps ?

D’abord, la verticalité va aider les organes à se positionner et à mieux fonctionner – qu’il s’agisse des glandes surrénales ou de l’aspect génital.

La souplesse est une deuxième nécessité ; il faut être souple dans le corps. (…) Certaines positions vont permettre au bassin de rester vivant et aider au fonctionnement des ovaires. Il est indispensable que le bassin d’une femme soit profondément souple car cette souplesse va lui servir une vie entière : dès l’enfance, à l’adolescence (pour éviter les règles trop douloureuses), à l’accouchement (pour une ouverture facilitée du corps)…

En Inde, les femmes ont une éducation au sphincter. Pas en Europe. Mise à part une éventuelle rééducation du périnée après l’accouchement.

Les sphincters anal et vaginal sont des muscles qui peuvent se tendre et se relâcher. On les appelle des « releveurs », c’est-à-dire qu’ils remontent dans le corps quand ils sont tendus. Ces mouvements intérieurs, lorsqu’ils sont contrôlés, laissent le corps flexible.

En les faisant travailler, on ramène du sang dans les sphincters, ce qui les rend plus flexibles, plus doux, plus contrôlés et contrôlables. Parce qu’on va mieux les sentir.

Il existe des exercices permettant de contracter et de relâcher les sphincters et l’urètre. Le périnée est une zone importante du corps qui devrait être connue. La santé de la femme part depuis sa perception profonde et fine de son corps ; tant que le corps n’est pas maitrisé de l’intérieur, il est subit. »

• Alain Delaporte-Digard, pour SereniTV.

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.

Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours).

Alain consulte dans son cabinet

Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *