Risques cancer

 

Alors qu’un rapport du Comité International de la Croix-Rouge prévoit une augmentation du nombre de cancers de 70 % d’ici 2030 dans les pays industrialisés, Alain Delaporte-Digard donne des pistes de vie en prévention de la maladie.

 

« Si cette augmentation du nombre de cancers ne concerne que les pays industrialisés, cela signifie que les facteurs de ces cancers se trouvent dans notre quotidien ; notre alimentation, peut-être les ondes hautes fréquentes qui nous entourent, les pollutions, nos modes de vie en décalage…

Comment essayer d’être en prévention par rapport au cancer ?

Au niveau de l’alimentation, il est question de choix. Malheureusement, le choix n’est pas toujours possible lorsque la situation financière est limitée. Quand le choix est possible, il faudrait favoriser le bio et les produits de terroir.

En effet, la nourriture falsifiée est plus yin (dans le système yin et yang chinois). Le yin étant l’expansion, l’alimentation yin favorise le développement de maladies yin – comme le cancer, en prolifération de cellules. Nous devenons ce que nous mangeons.

La chimie yinise l’aliment, le fait grossir. Il est alors nécessaire de manger des produits qui vont « rassembler » la personne en lui donnant une énergie plus dense. Les produits de terroir ou les produits biologiques de bonne qualité permettent de garder une vraie vie en soi.

Le fait que l’on s’entoure d’ondes à hautes fréquences est probablement un autre facteur de développement de maladies telles que le cancer.

Essayez de garder vos téléphones à côté de vous et non sur vous et de les éloigner de vous pendant la nuit. Quand vous travaillez sur ordinateur, essayez de ne pas toucher l’unité centrale mais de la garder à un minimum de 40 centimètres de votre corps.

Evitez d’utiliser le micro-ondes, de ne consommer que de la nourriture congelée – qui aura été dans la pollution électrique d’une machine pendant des semaines, voire des mois. L’excès de pollution électrique et d’ondes multiples qui nous traversent est certainement un élément qui accentue la maladie et le cancer. Essayons alors de trouver des lieux en pleine nature pour nos vacances pour éviter d’être constamment bombardé par ces rayons.

Il faudrait également pouvoir sortir du stress des sociétés modernes. L’excitabilité nerveuse et la peur sont des éléments qui fragilisent la personne et qui vont accélérer la maladie si l’on est sur une fragilité cancéreuse. Le mal de vivre ou l’intensité extrême d’un stress professionnel ou familial va favoriser des cancers importants.

Notre société génère de plus en plus de cancers ; à nous de trouver des parades.

Par exemple, prenez des temps de repos nerveux par rapport à toutes ces ondes pendant la journée. Gardez des plages de repos neuronal – même si ce n’est que deux minutes.
Le simple fait de s’arrêter nous met en prévention par rapport aux maladies en général. »

• Alain Delaporte-Digard, pour SereniTV.

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.

Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours).

Alain consulte dans son cabinet

Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *