Médical et Spirituel : un rapport historique

 

Une chronique médicale de SereniTV animée par le Docteur Benoît Papon. L’objectif de ces entretiens est d’informer et d’impliquer le patient dans les soins qu’il reçoit.

 

Quel est le rapport historique entre le médical et le spirituel ?

 

La médecine a toujours été proche de tout ce qui est spirituel et la pratique de la guérison était très souvent liée à une pratique magique. D’abord parce que l’ensemble des connaissances se transmettait oralement et c’était par un compagnonage, en suivant le guérisseur, qu’on apprenait à reconnaître les plantes, les herbes, et les champignons. On apprenait également à quel moment on pouvait cueillir telle ou telle plante et tel ou tel fruit ainsi que comment les utiliser.

La méthode du compagnonage faisait que les gens étaient dans une sphère un peu fermée. Ce qui explique aussi que les médecins aient été considérés, pendant des siècles et des siècles, comme étant détenteurs d’un savoir et d’une connaissance innaccessible aux autres.

En pratique, ce corps soignant a été pendant très longtemps proche du spirituel et du chamanisme parce que là où les connaissances physiques s’arrêtent, il faut continuer à avoir une attitude permettant à la personne que l’on soigne d’aller mieux. Il fallait donc qu’il y ait un relais par des forces que l’on ne connaît pas et que l’on ignore. Les guérisseurs apprenaient alors à percevoir des choses que les autres ne percevaient pas.

Que ce soit par l’observation ou la perception, il y a donc toujours eu une petite portion de spirituel ou de magie liée à la médecine. Le fait de soigner, de toutes façons, reste parfois très obscur.

 

• Une vidéo SereniTV.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *