Médecine ayurvédique et Yoga de la Kundalini

Après avoir expliqué quelques bases de la médecine ayurvédique, Alain Delaporte-Digard vous donne quelques exercices de yoga.

Les trois principaux courants énergétiques dans le corps sont « sushuma », « ida » et « pingala ».
Sushumna appelé « le grand axe psychique » du corps. Tout au long de son parcours, se positionnent les chakras. Les pratiques reliées à cet axe dans le yoga tantrique se nomme le Yoga de la Kundalini. La kundalini est est représentée par un serpent enroulé situé dans Muladhara Chakra, entre sexe et anus.  Par des pratiques traditionnelles, le yogi va éveiller cette énergie pour l’inviter à monter jusqu’au sommet du crâne, tout au long de l’axe vital qu’est Sushumna , cet axe central situé dans les vertèbres.
Deux autres courants énergétiques viennent épauler Sushumna, ils s’appellent Ida et Pingala. Jaillissant également de Muladhara Chakra, ils vont remonter le long de la colonne vertébrale en se croisant ç différents niveaux. Dans cette ascension de l’énergie pranique, le prana, chaque croisement se situe sur le chakra suivant, et cet enchevêtrement des deux jadis Ida et Pingala vont crée un Caducée, signe de santé corporelle, énergétique et psychique.

« En médecine ayurvédique, il y a une anatomie énergétique.

Dans le principal axe du corps – l’axe vertébral -, se trouve la moelle épinière. Et dans cette moelle épinière, il y a le canal de l’épendyme ; un tout petit canal où passe le liquide céphalo-rachidien.

Il y a, à différents niveaux de cet axe, des roues énergétiques ; les chakras.

Symbolisé par un serpent endormi, il part de la zone entre sexe et anus (un socle vivant sur lequel tout notre corps s’appuie) et se termine au sommet du crâne. C’est le plus grand circuit énergétique du corps en médecine ayurvédique : l’axe essentiel de l’être humain.

Depuis le socle de cet axe vont partir deux autres courants. Ils vont se croiser au niveau de chaque chakra pour finir au niveau de chaque narine.

En yoga, des exercices permettent d’éveiller petit à petit cette énergie, de la base au sommet du crâne. La respiration alternée par exemple, permet de stimuler ces deux courants parallèles. La contraction anale est une autre manière de les équilibrer.

Exercice simple pour éveiller la kundalini depuis des contractions anales, et par des respirations alternées au niveau des narines.

Exercices :

Faites une contraction très délicate au niveau anal avant de relâcher.

Renouvelez l’exercice.

Effectuez maintenant une très grande contraction anale avant de relâcher.

Faites le à nouveau.

Reprenez du début.

Remarquez que les deux contractions ne concernent pas les mêmes muscles. En effet, le corps humain est constitué de deux sphincters ; un premier et un second plus profond. Le premier est constitué de deux demi-sphincters qui peuvent se contracter séparément l’un de l’autre.

Concentrez-vous sur un côté : contractez à peine, en inspirant, avant de relâcher. Essayez ensuite de l’autre côté. (…) »

• Alain Delaporte-Digard, pour SereniTV.



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.

Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours).

Alain consulte dans son cabinet



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *