L’indignation, vue par Pierre Zémor

 

L’indignation vue par Pierre Zémor :
 

« Il y a dans l’indignation, une double chose : une indignation sur le fond et une indignation sur la forme.

Nous avons une prédisposition à l’indignation sur la forme. Parce que l’on s’indigne de l’autre. C’est-à-dire que l’on a une difficulté à aborder la relation à l’autre autrement qu’avec la dialectique – une thèse, une antithèse et une synthèse.

Nous avons une vision d’opposition à l’autre et de protestation. C’est très français. Car quand il y a un conflit social par exemple, en France il y a tout de suite une contestation, alors que dans d’autres pays plus fédéraux – comme l’Allemagne – ou plus capables d’accepter des recherches de consensus – comme les pays nordiques – on se dit qu’avant de protester, on va essayer de comprendre et de discuter. »

 

? L’itinéraire professionnel de Pierre Zémor

 

Quelques étapes entre 1962 et aujourd’hui :
– consultant en organisation, études économiques et prospective, informatique et politique de communication ;
– dirigeant de société de conseil et S.A HLM ;
– administrateur de France 2 et Institut Géographique National ;
– conseiller d’état ;
– professeur à HEC ;
– conseiller de Michel Rocard et aussi élu ;


….  et grand ami de SereniTV.


• Une vidéo SereniTV.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *