L’importance de l’eau sur notre planète

 

Jean-Jacques Dubost, membre de l’Alliance pour la Santé, nous parle de l’eau, de son importance sur notre planète, de ses échanges vitaux.

 

Il y a trois approches possible quant à l’eau :
– l’eau en dehors du corps – celle que l’on va boire : quelle eau boire ?
– une fois qu’on l’a bue, l’eau dans le corps : à quoi sert-elle et comment agit-elle ?
– l’eau dans son cycle planétaire, entre l’atmosphère, le règne végétal et le règne animal – dont l’être humain fait partie.

Cette troisième approche fait souvent état d’une immense erreur dans la connaissance de ceux qui s’y connaissent. En effet, ils pensent souvent que le cycle de l’oxygène se déroule ainsi : les animaux prennent de l’oxygène, indispensable a leur organisme, dans l’air, et rejettent du CO2 – carbone – dans l’air également. Puis, les végétaux prennent ce carbone et rejettent l’oxygène.
Tout cela est faux. Si l’eau n’existait pas, il n’y aurait pas du tout d’oxygène.

La chimie organique est le règne minérale, donc la vie ; la vie animale, la vie végétale. Cette vie se caractérise par ce qu’on appelle la chimie organique – qui est le fait que la matière organique est constituée essentiellement de carbone, d’oxygène et d’hydrogène. Ces trois atomes se combinent dans des molécules immenses, multiples et variées auxquelles s’ajoutent différents minéraux et autres éléments, éventuellement.
Parce que ces accrochages carbone-oxygène-hydrogène sont tels qu’il faut beaucoup d’énergie pour les constituer, ils s’accrochent difficilement. Et quand ils le sont, ils libèrent beaucoup d’énergie lorsqu’on les casse. Et l’énergie que je vais prendre pour vivre, je la prends en cassant ces molécules.

 

Comment un organisme vivant va pouvoir fabriquer des molécules organiques ?

L’animal ne sait pas le faire. Mais le végétal le sait. C’est pour cette raison d’ailleurs que l’animal mange du végétal – ou un animal qui a mangé du végétal.
Le végétal trouve du carbone dans le CO2 de l’atmosphère, de l’oxygène dans le CO2 également et de l’hydrogène dans l’eau qu’il va absorber par ses racines. Cette accrochage des trois va ensuite s’effectuer grâce à l’énergie que lui fournira le soleil. C’est donc l’oxygène de l’eau qui part dans l’air au moment de la photosynthèse.

L’animal va prendre de l’oxygène dans l’air pour casser sa matière organique et cet oxygène rentre dans une action métabolique qui fournit de l’eau – eau qui sera évacuée par le végétal ou l’animal par l’urine, la transpiration et la respiration.

Le cycle de l’oxygène et celui de l’eau s’entrecroisent donc. Sans eau, il n’y aurait pas d’hydrogène pour fabriquer la matière organique, ni d’oxygène dans l’air pour casser cette matière organique et en tirer l’énergie.

 

• Une vidéo SereniTV.



Une réponse à “L’importance de l’eau sur notre planète”

  1. Pour en savoir plus sur le cycle de l’eau sur la planète, voir le documentaire : http://www.sereni.org/tv/limportance-de-leau-sur-notre-planete/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *