Les fondements de la médecine ayurvédique

 

Anuradha Wahegaonkar pratique la médecine traditionnelle indienne dans un hôpital à Pune (Inde).
Elle présente sur SereniTV, les fondements de la médecine ayurvédique.

 

L’histoire de l’Ayurvéda remonte à l’Antiquité – il y a près de 5.000 ans. On dit que l’Ayurvéda n’a ni début ni fin, car il a été créé en même temps que l’Univers. Il s’agit d’un mode de vie décrit dans les Vedas. Le mode de vie des Rchis qui, au cours de leur vie, ont fait un grand nombre d’observations. Ils ont mis leurs expériences et observations en pratique et les ont mentionnées dans les Granthas.

L’Ayurvéda n’est pas seulement une science mais aussi une philosophie et une religion. Une science parce qu’il traite le corps humain, une philosophie parce qu’il traite les émotions et l’art de vivre, une religion parce que la prière y est très importante, peu importe le Dieu que l’on prie. Il n’est d’ailleurs pas pratiqué qu’en Inde mais partout dans le monde.

L’Ayurvéda raconte la création de l’Univers et la vie quotidienne. La médecine ayurvédique n’en est qu’une toute petite part. La devise de l’Ayurvéda est « préserver la santé chez une personne et aider un malade à la retrouver. »
D’après l’Ayurvéda, les malades doivent retrouver la santé grâce à la médecine ayurvédique. Celle-ci soigne le corps, l’âme et l’esprit, car on ne peut pas séparer l’âme du corps. En Inde, on dit que « tout est sous le même toit. »

 

• Une vidéo SereniTV.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *