Le Yoga du Moindre Effort

 

Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous faire une proposition, une proposition du yoga du moindre effort. Comment faire le moindre effort avec le maximum d’efficacité?

 

Vous vous installez vertical dans votre corps. bien stable sur le sol. Vous écartez un peu les jambes. Bien présente dans votre esprit. Et simplement vous allez mettre les mains le long du corps et vous allez tourner vos paumes de mains vers l’avant. Sur une inspiration, vous fermez vos mains avec lenteur. Expiration vous montez vos avants-bras jusqu’à la verticalité, ce qui n’est pas toujours si facile. Vous montez vos coudes à 90°. Inspiration vous écartez vos avants-bras pour qu’ils soient parallèles. Et sur une expiration vous allez monter vos coudes. Expiration vous allongez vos doigts. Les doigts droits, les paumes de mains face à face. Placez vous avec le minimum de force dans ce corps à angle droit, très géométriques. À l’inspiration vous êtes entre ciel et terre. Du ciel vers la terre. À l’expiration vous imaginez un mouvement de la terre vers le ciel. C’est comme si vos deux mains, vos deux bras étaient des antennes. Inspirez depuis le ciel jusqu’à la terre. Expirez de la terre jusqu’au ciel.

 

Ouvrez les yeux. Sur une inspiration vous fermez vos mains. Expiration vous descendez juste les avants-bras. Inspiration vous rassemblez vos avants-bras. Expiration vous lâchez les coudes et les épaules. Inspiration, ouvrez vos bras. Expiration, allongez vos doigts. Et là sentez, sentez les effets de la posture. Dans les mains. Sentez vos mains. Sentez vos bras. Sentez votre vécu interne.

 

Puis à nouveau sur une inspiration vous fermez vos mains. Expirez en montant les avants-bras. Inspirez en montant les coudes. Expirez en ouvrant les avants-bras. Inspirez. Expirez en allongeant vos doigts. Et là vous allez faire une grande inspiration et poumon plein vous allez descendre le corps en avant sans respirer. Expiration vous remontez. Inspirez. Poumon plein sans respirer. Expirez en remontant. Toujours les coudes bien levés. Ne laissez pas tomber vos coudes. Inspiration vous fermez les mains. Expiration, sans descendre les coudes, vous descendez les mains. Inspiration. Et là lâchez les épaules, les coudes. Inspirez. Et expirez. Laissez agir.

 

Vous mettez les deux mains face à face. Juste les avants-bras parallèles. Les paumes de mains sont face à face. Et simplement la conscience est entre vos mains. comme si vous teniez entre vos mains votre conscience. C’est une position de méditation. Juste être présent.

 

Et vous allez, dans cet espace entre vos mains, imaginez une respiration. À l’inspiration, vos mains sont face à face. Poumon plein vous mettez vos paumes de mains vers le ciel. Expiration, vos mains face à face. Poumon vide, vous posez les mains vers le sol. Inspirez. Et poumon plein les paumes vers le ciel. Expirez. Et poumon vide, les mains vers le sol. Inspirez. suspendez le souffle. Expirez. Suspendez le souffle poumon vide. bien stable. Sentez comment vous êtes quand vos mains sont paumes vers le sol. Restez. Observez votre manière d’être. Les yeux fermés éventuellement, sentez comment vous êtes, paumes de mains vers le sol.

 

Puis ensuite, mettez vos paumes vers le ciel et sentez si vous êtes dans le même vécu. Observez vos réactions, votre manière d’être depuis les mains. Entre les mains vers la terre et les mains vers le ciel. Observez si votre relation avec le monde a changé. Inversez encore. Expérimentez. Observez le monde autour de vous, toujours entre la terre et le ciel.

 

Et revenez les paumes de mains face à face dans cette qualité d’instant présent, planté dans l’instant présent. C’est vraiment une manière aigu de vivre l’instant présent. Même si c’est dans l’immobilité. Soyez dans l’éveil, dans l’attention. Éveillez vous dans l’instant présent, à la force de l’instant présent.

 

Puis relâchez les bras. Observez comment vous êtes.

 

Sur une inspiration, vous fermez vos doigts à nouveau. Expirez en montant les mains. Puis les coudes sur l’inspiration. Les mains en avant sur l’expiration. Soyez heureux. Inspiration, montez. Allongez les doigts en expirant. Puis là vous inspirez et vous descendez sur le coté en laissant le même poids du corps sur les deux pieds. Expirez en revenant. Inspirez. Poumon plein vous descendez. Expirez en remontant.Inspirez puis poumon plein. Et vous revenez. Inspirez. Et vous revenez en expirant. Inspirez. Expirez. Inspirez. Et expirez avec délice. Inspirez. Expirez. Et les mains face à face, inscrivez vous dans l’instant présent, ce temps de présence aigu, l’expérience de l’immédiateté, être ici, maintenant.

 

Mettez vous bien vertical. Et vous allez mettre votre pied droit en avant. Juste en avant. Juste devant l’autre pied. C’est la position de Ramsès III. Ça parait très simple, vous pensez qu’une statue tient toute seule, et vous vous apercevez que, en fait, votre corps est en perpétuel mouvement. Cherchez à diminuer vos gestes, mais sans violence, toujours dans le moindre effort. C’est une recherche très douce, très fine, de l’équilibre. Essayez de vous adoucir intérieurement, d’être en pleine présence, en pleine douceur. Puis vous allez ramener votre pied, les deux pieds, pour être stable un instant. Et vous allez avancer l’autre pied en avant. Et là, restez en équilibre, tel un Ramsès. Mais avec le minimum de force. La force des équilibres c’est que ça nous inscrit mentalement dans l’instant. On ne peut pas rêver sa vie en même temps. On est obligé de faire attention, d’être attentif à ce qu’il se passe. Toujours la conscience entre vos mains également.

 

Puis vous ramenez votre pied avant en arrière, les deux pieds joints. Vous descendez vos bras. Et là, vous faites un salut ensemble. Je vous remercie.

 

• Alain Delaporte-Digard pour SereniTV.

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.

Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours).

Alain consulte dans son cabinet

Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *