La cuisson au micro-ondes, selon Marion Kaplan

 

Marion Kaplan évoque les dangers de la cuisson au micro-ondes, mais également d’autres problèmes sanitaires tels que les acides gras et les conséquences de la consommation de glycotoxines. Plusieurs questions se posent alors, dont une principale : « Pourquoi y a -t-il de plus en plus de maladies et de malades ? » Une grande partie de la réponse pourrait se trouver dans nos assiettes.

 

« Issu des travaux de l’armée sur les radars, le micro-ondes pose un gros problème sanitaire ; il inverse les molécules des aliments.

Dans les années 1980, des analyses ont été faites sur du lait. Une protéine appelée la L-proline a été isolée puis analysée à nouveau, après un passage de moins d’une minute au micro-ondes. On s’est alors aperçu que la L-proline était devenue une D-proline. Le problème, c’est que la D-proline est un neurotoxique – toxique pour le foie et les reins. (…) Le micro-ondes inverse les molécules et détruit les produits. »

 

Née en février 1956, Marion Kaplan est bio-nutritionniste spécialisée en médecines énergétiques et auteure d’une quinzaine de livres sur les thèmes de la cuisine et de l’alimentation – dont Nutrition consciente, la Bible de l’alimentation du corps et de l’esprit, sorti en 2013.

Favorable à un régime alimentaire sans gluten et sans laitage après avoir testé et analysé tous les régimes alimentaires existants, Marion Kaplan prône avant tout une alimentation saine et respectueuse du système immunitaire. Axées sur la compréhension des sources et des mécanismes des maladies humaines ainsi que sur les moyens de conserver le corps en bonne santé, ses recherches et son travail ont été récompensés par deux fois par la société d’encouragement au progrès – remise d’une médaille de bronze en 1989 et d’une médaille d’argent en 2001.

Si Marion Kaplan prend désormais très peu de consultations, c’est parce qu’elle se consacre principalement à la recherche et à l’information du grand public. Entre congrès et ouvrages littéraires, elle passe le message.

• Une vidéo SereniTV.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *