La cerise

 

L’un des fruits les plus attendus de l’été en France, la cerise est, après la fraise, le plus populaire des fruits rouges. Rouge clair, carmin, bordeaux voire jaune, les nombreuses variétés se récoltent entre fin mai et mi-août.

 

Eveil des sens et propriétés diurétiques

 

Si la cerise se consomme volontiers nature, il est possible de la travailler en cuisine – au sirop, en confiture, en pâtisserie, en tisane ou encore à l’eau de vie. Il est cependant préférable de ne pas abuser de sa consommation à cause de sa fonction dépurative et laxative.

 

Certaines de ses molécules auraient, par ailleurs, un effet vasodilatateur. Autrement dit, la consommation de cerise permettrait une diminution de la pression artérielle, grâce à la dilatation des vaisseaux sanguins.

 

Rafraîchissante et tonique, la cerise possède des propriétés antioxydantes et anxiolitiques. Sa consommation procure un effet de détente dans le système nerveux tout en permettant une meilleure concentration. En effet, son odeur stimulerait la partie du cerveau responsable de l’attention, permettant une efficacité accrue.

 

En herboristerie, les queues de cerises – appelées aussi pédoncules de cerises – se préparent en décoction ou en infusion. Elles favorisent l’élimination, soignent certaines affections – inflammations des voies urinaires, cystites, coliques néphrétiques -, procurent des effets dépuratifs, diurétiques et sédatifs quant aux voies urinaires.

 

Les infusions de queues de cerises aident également à la perte de poids et à la régulation du cycle du sommeil. Il est conseillé aux personnes souffrant d’insomnies d’en consommer, une à deux heures avant le coucher, mais également après chaque repas.

 

Si la saison des cerises passe trop vite au goût des gourmands, rien ne les empêche d’en conserver les pédoncules pour une consommation au fil des saisons.

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.

Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours).

Alain consulte dans son cabinet

Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69

Pour plus d’information –> Biographie d’Alain Delaporte-Digard



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *