Jogging par Alain Delaporte-Digard

 

Alain Delaporte-Digard énonce quelques règles pour que votre séance de jogging vous soit uniquement bénéfique, sans vous blesser.

 

« Vous pouvez vous faire beaucoup de mal en faisant du jogging. Il est important de faire des efforts, mais il ne faut pas forcer dans son jogging.

Partez doucement : marchez, trottinez, et seulement ensuite, progressivement, accélérez. Mais ne soyez jamais en asphyxie.

Pensez à inverser vos mouvements pour faire travailler toutes vos chaînes musculaires : en avant, en arrière, sur les côtés – en pas chassés. C’est également une manière de rendre votre corps bien plus vif.

Ne courez pas avec les bras raccourcis, les épaules levées. C’est ainsi que vous bloquez votre cou et la pression sur le coeur. Restez délié au niveau du thorax.

Et surtout, pour ne pas vous faire mal, restez vertical. Ne baissez pas la tête, soyez le corps long. Vous devez être étiré par le sommet du crâne, comme par un fil. Gardez le corps long, les bras longs et une respiration longue.

Une respiration longue, c’est une inspiration longue et deux expirations longues – dont la seconde est plus allongée que la première. Allongez la respiration tout en lui donnant de la pression.

Courir avec les quatre directions, c’est enrichir votre course au niveau nerveux, du lâcher prise et de l’oxygénation de votre corps.

Variez également vos rythmes. Pour vous réveiller au niveau nerveux, partez doucement, accélérez, ralentissez, réaccélérez… Finissez toujours par un temps de marche, n’arrêtez pas brutalement votre course. Ce retour au calme est la condition pour irriguer correctement non seulement vos muscles, mais également vos organes internes. »

• Alain Delaporte-Digard, pour SereniTV.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *