Diminuer le stress au travail

 

Isabelle Lebret propose quelques solutions pour diminuer le stress qui s’accumule au travail.

Des petits conseils astucieux !

 

Sur une enquête réalisée auprès de 6.000 Français, on remarque que dans les conditions nécessaires au bonheur, le travail arrive en deuxième position après la santé.

Le stress au travail c’est la différence entre les exigences de l’environnement et les ressources de l’individu. Lorsqu’il y a des différences importantes, on obtient des tensions. Elles peuvent être de différents types : tensions physiques – mal au dos, aux épaules, à la tête – et tensions émotionnelles – aggressivité, irritabilité, enfermement sur soi.

Face aux tensions provoquées par le travail, chacun réagit différemment. Il est souvent plus facile d’agir sur soi-même que sur l’environnement. Alors essayez de voir les choses différemment.
Trouvez vos capacités et vos limites et sachez ce qui est le mieux pour vous. Certains devront apprendre à dire non et à se donner de minis objectifs. En effet, le travail est important mais il faut faire attention à ne pas le laisser tout envahir. Pour garder l’équilibre, il faut respecter les différentes catégories de la vie. Si le travail envahit les catégories sociale, de santé et de loisir, cela provoque un déséquilibre. Il est important de se fixer des limites. On peut être ami avec des collègues mais il faut savoir regarder ailleurs et avoir d’autres centres d’intérêts.

Lorsque le travail prend un peu trop d’importance, on a facilement l’impression d’être débordé et de ne plus contrôler les choses.
Prenez de grandes respirations et organisez-vous. Prenez une feuille blanche et divisez la en quatre. En haut ; ce qui est important, en-dessous ; ce qui est moins important. A gauche ; ce qui est urgent et à droite ce qui est moins urgent.
Puis commencez par traiter l’important urgent. Tout devient alors beaucoup plus fluide.

Le travail peut parfois devenir tiranique. Or, pour être respecté par son travail, il faut d’abord se respecter soi-même. Plus de sandwich devant l’ordinateur ; prenez le temps de prendre une pause et de manger tranquillement et revenez beaucoup plus opérationel après vous êtes aéré la tête.

Faites la liste des inconvénients de votre travail au quotidien et tournez ces inconvénients en avantage. Lorsque la réunion du lundi matin se fait trop longue, écrivez vos objectifs de la semaine ; actualisez votre feuille de priorités.

Donnez-vous également des objectifs par rapport aux choses que vous devez mais n’aimez pas vraiment faire. Vous sentirez une véritable libération et beaucoup plus de fluidité.

 

• Une vidéo SereniTV.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *