Détox : les quatre organes de nettoyage

 

Se détoxifier et nettoyer son corps est indispensable. Notre corps dispose de quatre organes de nettoyage : la peau, les reins, les poumons et le foie. Dans cette vidéo, Alain Delaporte-Digard explique comment utiliser ces quatre organes pour détoxifier son corps.

 

« Il faut éliminer. C’est très important d’éliminer mais nous sommes toujours dans la quantité d’éléments que l’on absorbe – la nourriture, l’air, les connaissances…

Il faut se détoxifier et nettoyer le corps de tout ce que l’on a pu ingurgiter. Le corps dispose de quatre organes de nettoyage – des organes qui vont chasser sur l’extérieur certaines impuretés : la peau, les reins, les poumons et le foie.

1) La peau

Comment rendre la peau plus à même de réaliser pleinement sa fonction ?

Il faut la nettoyer et la revitaliser.

Pour la nettoyer, il faut se laver tous les jours. C’est indispensable pour que la peau ne s’étouffe pas car elle a besoin d’éliminer sur l’extérieur ses trop pleins.

La peau a trois glandes : la glande sudoripare – pour la transpiration – la glande sébacée – pour le gras de la peau – et la couche basale ondulée – pour la respiration de la peau. La meilleure façon d’activer votre peau est de l’essuyer, après la douche, avec un gant de toilette bien sec. Avec ce gant, frottez la peau. Pas trop fort, juste assez pour la sentir rosir. Le simple fait de frotter sa peau la réactive et réactive les glandes.

Après la douche matinale, une crème ou un lait sur le visage, et éventuellement le corps, est intéressant. Il permet de protéger la peau durant la journée. Mais la nuit, il est important d’avoir une peau propre et totalement nettoyée afin d’éliminer au maximum les impuretés. Le soir, laissez votre peau à nu, au moins le visage. Une crème de nuit étouffe la peau alors que celle-ci doit rester propre et fraîche pour éliminer par ses trois glandes. Pour les peaux les plus sensibles et les plus sèches qui ne supportent pas de rester la nuit sans protection, le plus simple est de les hydrater avec une huile d’amande douce, très délicate. Pas de crème épaisse, car il faut que, malgré ce film huileux, la peau reste sans filtre épais qui l’empêche de respirer.

Pour le reste du corps, inutile de reprendre une seconde douche avec du savon ; rincer votre peau à l’eau suffira amplement. La réactiver à nouveau avec un gant de toilette permettra d’éliminer pendant la nuit.

2) Les reins

Comment aider la détoxification des reins ? Il faut boire. Mais entre boire et trop boire, il y a une différence. Il faut partir de ses sensations mais également d’une certaine logique. C’est-à-dire qu’un litre à litre et demi semble une bonne moyenne.

On peut avoir besoin de boire plus. Lorsque l’on a les yeux très clairs – c’est-à-dire très peu de minéraux dans le corps – alors il ne faut pas trop boire, pour ne pas se déminéraliser. En revanche, lorsque l’on a un iris très marron, c’est signe d’une très forte minéralité dans le corps, alors on peut se permettre de boire plus sans risque.

Il faut aussi partir de son envie. Mais l’envie vient avec l’entraînement. Et parfois, certaines personnes n’ont plus envie. Les personnes âgées par exemple, ne ressentent plus la soif, même lorsqu’elles se déshydratent. Dès qu’il y a de la chaleur, il faut donc boire plus.

Un litre, qui est parfois difficile à boire l’hiver, va être multiplié par quatre ou cinq en temps de canicule. Il est normal de boire trois ou quatre litres d’eau par temps chaud. Notre peau évapore beaucoup d’eau, même sans transpiration.

L’élimination par les reins est une élimination immédiate et facilement contrôlable.

Si, le matin quand on se lève, on n’a que quelques gouttes à rejeter, c’est parce qu’on ne boit pas assez. Aller aux toilettes pendant la nuit n’est pas forcément un problème. Une fois par nuit, cela peut être un rythme intérieur, mais y aller souvent peut être le signe d’un affaiblissement du système urinaire. Si on boit beaucoup avant de se coucher ou pendant le repas du soir, il est normal d’aller aux toilettes plus souvent la nuit. Boire beaucoup le soir oblige parfois à se relever la nuit, et ce n’est pas un problème de santé.

Le problème est plus souvent lié à la prostate, pour les hommes. Avec les années, elle se durcit et grossit et on a plus souvent envie d’aller aux toilettes. Dans ce cas-là, cela devient un problème de santé et il faut consulter son médecin.

3) Les poumons

Les poumons sont des organes très importants car constamment stimulés – par la respiration. Nous avons l’habitude de mettre une priorité à l’inspiration – et particulièrement dans le sport. Or, pour l’élimination, il faut mettre une priorité à l’expiration – ce qui est le cas en yoga. Le yoga sait que le nettoyage est un élément essentiel. Il faut d’abord expirer pour recevoir un air correct…

Pour beaucoup de gens, la respiration est trop petite en volume. Il faudrait respirer plus. Mais au lieu de commencer par l’inspiration, commencez par l’expiration.

Soufflez, puis laissez l’air entrer en vous. Soufflez activement, puis laissez l’air entrer avec douceur. L’expiration étant plus longue et plus puissante que l’inspiration, vous êtes en train de nettoyer vos poumons. C’est comme ci vous essoriez vos poumons alors qu’une inspiration active et une expiration passive donnent la priorité à l’oxygène et non au nettoyage.

Pour nettoyer vos poumons, pensez à expirer activement pour chasser les impuretés intérieures. En yoga, la respiration Kapalabhati préconise une grande inspiration suivie d’une longue expiration active. Cette pression forte vide le corps de ses impuretés.

4) Le foie

Le foie est un organe d’élimination très important. Mais comment le nettoyer ?

Il faut déjà éviter de trop le charger. On charge le foie quand on diversifie beaucoup la nourriture et qu’une grande variété d’aliments vient, au cours d’un même repas, s’ajouter les uns aux autres. Plus on a une alimentation variée en ingrédients et plus le foie se charge. Une alimentation moins complexe va donc aider le foie.

Pour le détoxiquer, il faut passer par une simplification alimentaire. On peut faire par exemple des monodiètes ; un seul produit lors du repas. Par exemple, le temps de l’automne, on peut faire une monodiète de raisin, l’hiver une monodiète de riz complet. Sur un repas, une journée, deux jours… N’envoyant plus d’ingrédients dans nos cellules, mêmes ces dernières vont se vider des impuretés qu’elles stockent.

La monodiète nettoie en profondeur le foie mais également les cellules. Sans provoquer la faim.

 
Retrouvez la suite des conseils détox dans quatre autres vidéos :

Comment détoxifier ses reins ?

Comment détoxifier sa peau ?

Comment détoxifier son foie ?

Comment détoxifier ses poumons ?

 
• Alain Delaporte-Digard, pour SereniTV.

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.

Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours).

Alain consulte dans son cabinet

Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *