Benoît Papon : la variabilité humaine en médecine

 

En tant qu’être humain, le médecin est, comme ses patients, sujet à variabilité. Plus d’explications avec le Dr. Benoît Papon.

 

Etant pratiquée par des individus humains et non des robots, la médecine est sujette à quelques variations. En effet, le médecin n’aura pas le même état d’esprit, la même ouverture d’esprit et la même empathie les jours où tout va bien et les jours où il aura, par exemple, cassé sa voiture. Sa vie et ses soucis vont, comme pour les patients, interférer dans la manière dont il va exercer son travail.

N’oublions pas que nous sommes tous différents et qu’il y a également une variabilité de compétences d’une personne à l’autre – et qu’il en va de même d’un médecin à un autre.

 

• Une vidéo SereniTV.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *