Votre gymnastique, oui mais laquelle ?

Nous voulez bouger, et vous découvrez qu’en gymnastique, vous avez le choix, au point de vous y perdre : gymnastique rythmique, gymnastique artistique, gymnastique acrobatique,  gym aérobic, gymnastique volontaire, tumbling, gym-danse, gymnastique-respiration, anti-gymnastique (oui, cela existe!), gymnastique-musculation, gymnastique-flexibilité, stretching, coaching, pilates, fitness, et tant d’autres.



Que choisir ?


Nous avons tous besoin d’entraîner notre corps, mais de façon différente suivant nos goûts, nos possibilités, notre âge, notre santé. Pour les passionnés de compétition et d’effort physique intense, inscrivez-vous dans un club de la Fédération Française de Gymnastique (FFG). Vous pourrez pratiquer la gymnastique rythmique, acrobatique avec le travail au sol et aux agrès (saut de cheval, poutre, barres asymétriques  pour les filles, anneaux, cheval d’arçons et de voltige, barres fixe et parallèles pour les garçons), une véritable discipline de vie.


Si vous n’aimez pas la compétition et que vous souhaitez vous entretenir, alors optez pour la gymnastique volontaire, fédérée par la FFEPGV, la Fédération d’Éducation Physique et Gymnastique Volontaire. Chaque année en France, 560000 adhérents dans 7170 clubs pratiquent des activités ouvertes à tous. La Gymnastique volontaire est une pratique éducative de proximité permettant en groupe d’entretenir, d’améliorer, de dynamiser la santé et le bien-être, une façon de mieux vivre en soi et avec les autres. Financièrement, ces cours sont très accessibles et se trouvent dans les grandes villes, mais aussi dans beaucoup de petites communes.



Dans les salles privées de gymnastique, osez essayer quelques cours différents. De nombreuses disciplines sont proposées : aérobic, stretching, musculation, abdos-fessiers, danse, yoga, fitness, power plate. Expérimentez suivant vos envies et besoins. Ce n’est que par la pratique que vous pourrez savoir ce qui vous convient.


Enfin chez vous, faites venir un coach, et alors dialoguer avec lui (ou elle) pour mettre au point votre style d’entrainement. Un bon coach sait exactement ce qui vous convient. Mais bien sûr, ce sont les cours les plus personnalisés et les plus chers, puisque vous avez un professeur pour vous seul(e).



Alain Delaporte-Digard pour www.sereni.org

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *