Le sport descend dans la rue avec l’Urban Training


Envie de faire du sport dans un environnement urbain et sortir de la routine du simple jogging ? Rien de plus facile ! L’urban training est fait pour vous.


Ce concept qui a vu le jour en 2008 grâce à Christophe Deconinck consiste à s’entraîner en pleine ville en utilisant le mobilier urbain. Marches, escalators, bancs publics… Tout y passe pour améliorer votre tonicité et muscler votre corps.




Seul ou en groupe, l’urban training est une pratique très sportive qui s’adapte à tous les niveaux. Que vous soyez débutant ou confirmé, la ville s’ajuste à toutes vos envies puisque vous avez la possibilité de travailler la totalité de vos muscles… tout ceci, gratuitement.



 

Où pratiquer ?

 

 

Si vous êtes à Paris, profitez des séances d’urban training organisées le samedi matin par le magasin Atractive situé dans le Forum des Halles. En gros, une heure et demi d’entraînement intensif. Menés par des coachs professionnels et surmotivés, vous irez à la conquête du quartier et des outils qu’il offre pour un renforcement musculaire et cardio digne d’une salle de sport hors de prix.


Toutefois ne vous inquiétez pas si vous habitez hors de Paris. Le site www.masalledesport.com répertorie des centres de fitness dans toute la France qui proposent des circuits gratuits, dans votre région.



Pour qui et avec qui ?

 

 

L’urban training est une activité ouverte à tous. Peu importe votre condition physique, les coachs proposent plusieurs niveaux de débutant à confirmé. Ainsi, vous pourrez suivre, à votre rythme et monter en intensité au fur et mesure que vous gagnerez en aptitude. Il ne faut surtout pas partir du principe que cette activité est difficile et réservée aux seuls sportifs de haut niveau, cela plombera davantage votre motivation et vous ne dépasserez pas les 10 minutes.


Le mieux serait d’être accompagné d’un ou d’une amie qui vous stimulera et rendra la pratique sportive plus conviviale.



Quelle différence avec une salle de sport ?

 

 

Grâce à l’urban training, vous sortez de l’environnement confiné d’une salle de sport et respirez donc à plein poumon l’air matinal de la ville.


En plus, c’est une occasion unique de redécouvrir la ville autrement en arpentant les petites ruelles et passages ou en musclant vos abdos tout en ayant une vue imprenable sur les jardins qui se réveillent.


Vous aurez également la chance de faire de nouvelles rencontres et ainsi pouvoir organiser des séances d’urban training pendant les autres jours de la semaine.


Quelles activités ?

 

 

Abdos sur les marches : posez les pieds sur les marches et croisez les mains derrière la nuque tout en étant allongé sur le dos. Contractez vos abdos en cherchant à rapprocher la tête des genoux.


Steps en escalators : Cherchez un escalator, de plusieurs marches de préférence, et remontez-le en sens inverse. Vous renforcerez ainsi vos muscles des cuisses et des fessiers.


Pompes sur les bancs publics : trouvez un banc, mettez les mains de chaque côté, gardez votre dos droit dans la prolongation des jambes, les deux pieds joints. Descendez en expirant et remontez en inspirant. Faites 4 à 5 séries de 10.


Stretching : pour retrouver une pulsation cardiaque normale, faites du stretching en binôme. Ainsi, vous ne ressentirez pas les courbatures du lendemain.



Pour en savoir plus :

? urbantonic.fr
? www.vithalles.fr


• Badr Lebnioury, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *