Une tradition qui a du piquant

Du vrai sapin traditionnel au sapin en plastique, en passant par les sapins design en métal ou en bois : le sapin est toujours la star de la décoration à Noël. Mais sait-on seulement pourquoi il a tant d’importance ?


Dans la tradition, le sapin doit être érigé avant le 24 décembre et doit être enlevé à l’épiphanie douze jours plus tard.

Une fête païenne…



Entre 2000 et 1200 avant JC, les celtes avaient adopté le calendrier basé sur les cycles lunaires et chaque mois était associé à un arbre : l’épicéa fut celui du 24 décembre. L’arbre qui était symbole de vie était alors décoré de fruits, de fleurs et de blé.


… Puis chrétienne



A l’origine païenne, cette tradition a été christianisé par l’Église au Moyen Âge car l’arbre faisait de la concurrence au petit Jésus. Dans la tradition, le sapin doit être érigé avant le 24 décembre et doit être enlevé à l’épiphanie douze jours plus tard. En hiver, le sapin reste vert : il symbolise la vie.


C’est au 12ème siècle que l’arbre est apparu en Europe. On le décorait de pommes rouges, symbole du paradis, de confiseries et de petits gâteaux. A cette époque, l’étoile que l’on accroche au sommet de l’arbre et qui symbolise l’étoile de Bethléem commença à se répandre.


Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *