Le Taoïsme

Photo : www.chine-informations.com

Le taoïsme est une religion et également une philosophie de vie originaire de Chine. Le fondateur du taoïsme est Lao Tseu qui fonda la première école puritaine du taoïsme il y a environ 2500 ans. La religion ne naquit réellement qu’au 2ème siècle après JC mais déjà au 1er siècle après JC le taoïsme s’est développé dans des sectes : celle des Cinq Boisseaux de Riz, qui avait pour initiateur le «maître céleste» Zhang Daoling, connut un grand essor. Une lourde hiérarchie ordonnait les fidèles, et les spectateurs taoïstes en vinrent à défier le trône en créant un État religieux indépendant (190). C’est dans le sillage de cet essor spirituel que fut fondé à Longhushan, dans la province du Jiangxi, un des plus célèbres hauts lieux du taoïsme.


Les livres sacrés


Lao Tseu définit l’idée de voie qu’il mit dans le « Livre de la voie et de la vertu », premier livre sacré qui définit le fondement du système taoïste. Les taoïstes doivent le connaître par cœur et sa récitation est très importante dans la pratique religieuse. Ils doivent s’être purifiés avant de faire sa récitation qui permettrait d’évoluer spirituellement et de rentrer en contact avec Laozi et le Tao.


L’autre texte sacré du Taoïsme est le Daozang, « Trésor du Tao », qui est un immense recueil de textes sur les connaissances et les pratiques taoïstes qui furent assemblés à partir de 745 ap. J.-C. Le Daozang est divisé en trois grandes parties appelées « grottes », ce qui imite la structure du grand texte sacré bouddhiste divisé en trois « corbeilles ».


Les croyances du taoïsme


Le taoïsme est une religion polythéiste où les dieux gouvernent et contrôlent tout l’univers. Les dieux les plus importants sont le Dieu de l’origine primaire, Jade sacrée et celui de la voie de la puissance, Lao Tseu.


La tradition raconte que la mère de Lao zi (qui veut dire « le vieil enfant ») était tombée enceinte grâce à un rayon de soleil. Elle garda l’enfant dans son ventre pendant quatre-vingt-un ans, avant d’accoucher de manière miraculeuse sous un arbre. On raconte aussi que Confucius, un autre grand sage chinois de la même époque, rencontra Lao zi, mais que les deux n’adoptèrent pas la même attitude face à la corruption et l’injustice qui régnaient à leur époque. Lao zi décida de se retirer de la société où s’agite en vain les hommes. Il parti vers l’Ouest sur un bœuf et lorsqu’il arriva à la frontière du pays, le douanier lui demanda d’écrire un texte pour que soit conservée sa sagesse. Il écrivit durant la nuit le Daode jing (ou Tao-tê-king), un court texte de cinq mille mots, qu’il remit au douanier avant de disparaître à jamais.


Ce livre contient un enseignement sur le Tao, principe originel à la base de toute chose, et sur la vertu, la mise en accord des hommes avec ce principe.


Le tao


Le tao est une vérité inexprimable que chacun possède en soi. Tout vient du tao, c’est une énergie vitale qui donne la vie à toute chose. La première division qui émane du tao est celle du Yin et du Yang, donnant ainsi naissance au Ciel et à la Terre. Le principe Yin représente le côté féminin, sombre, inactif de la matière qui donne naissance à la terre et aux animaux, et le principe Yang représente le côté masculin, éclairé et actif qui donne naissance au Ciel.


La première étape essentielle à cette purification est d’avouer sa mauvaise conduite grâce à un rituel précis de demande de pardon.


Les taoïstes doivent aussi se purifier en suivant des règles morales. Par exemple il est exigé de ne pas être orgueilleux, de ne pas avoir de désir, de rester calme et d’aider les autres. Il est également interdit de gaspiller son énergie vitale, de tuer et de se laisser emporter par nos sentiments et nos sensations physiques.


La méditation et la contemplation de la nature permettent au taoïstes d’évoluer moralement pour se rapprocher du Tao et de l’Immortalité. Ces rituels se font dans des lieux sacrés comme les montagnes et les temples taoïstes où des prêtres ont la responsabilité de guider les croyants.


Le taoïsme aujourd’hui


Aujourd’hui le taoïsme existe surtout hors de la Chine, en raison de son régime communiste intransigeant. Deux millions de taoïstes vivent actuellement à Taïwan. Il y a environ 20 millions de taoïstes dans le monde aujourd’hui. Beaucoup de taoïstes se retrouvent dans la région de la Corée, du Vietnam, de la Mongolie, du Népal, du Bhoutan, du Laos, de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Plusieurs des pratiques qui faisaient autrefois parties de la religion taoïste, sont utilisées aujourd’hui de manière non-religieuse pour favoriser la bonne santé. Par exemple, beaucoup de gens font les exercices physiques du Tai-chi, sans pour autant se considérer comme des taoïstes. Dans le même ordre d’idée, plusieurs recueils de sagesses contenant des proverbes de Lao zi sont publiés chaque année pour favoriser l’apprentissage de la sagesse orientale.


Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *