Hanouka, fête des lumières

hanukkahtop2Les familles juives ne célèbrent pas Noël, mais elles ont également une fête à célébrer en décembre : pendant Hanouka, la fête des lumières, chacun allume une bougie d’un chandelier à huit branches, chaque soir de la semaine.

 

Cette coutume commémore la reconquête de l’Israël au IIè siècle avant J.C., dirigée à l’époque par un roi gréco-syrien : Antochius.

 

Il avait profané le temple de Jérusalem et voulait imposer au peuple juif l’adoration de divinités grecques. Judas Maccabée incita ses compatriotes juifs à se révolter et réussirent à chasser les Syriens de Jérusalem.

 

Hanouka est célébrée l’honneur de cette victoire.

 

Le chandelier à huit branches rappelle le miracle d’une petite fiole contenant assez d’huile pour une journée qui avait été trouvé dans les débris du temple de Jérusalem aprés sa destruction, et qui aurait miraculeusement permis d’illuminer le chandelier pendant huit jours…

 

Pendant Hanouka, on s’échange un cadeau par jour pendant huit jours, et les enfants juifs reçoivent traditionnellement une toupie marquée de quatre initiales hébraïques qui signifient « ce fut là un grand miracle ».

 

Première Bougie : La Hanoukia

Deuxième Bougie : La lumière

Troisième bougie : Le miracle

Quatrième bougie : Shabath

Cinquième bougie : L’Heroïsme

Sixième bougie : La langue Hébraïque

Septième bougie : La solidarité Juive

Huitième Bougie : La paix



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *