Le Temple de Shaolin : entre Chan et Wushu

Le temple (ou monastère) Shaolin est situé en Chine, au pied du mont Song. Fondé au VIIIe siècle, il est le fruit de l’association du bouddhisme Chan et des arts martiaux. shaolin-1La formation martiale des disciples du monastère – de jeunes garçons sélectionnés parmi les meilleurs élèves des écoles martiales de la région ou du reste de la Chine – dure généralement entre deux et quatre ans, à hauteur de plusieurs heures par jour. Après cette formation, les disciples du monastère ont la possibilité de devenir moines.

 

Du Chan…

 

Forme de bouddhisme mahayana née en Chine au Ve siècle, le Chan insiste sur la méditation. Le Chan aurait été fondé par Bodhidharma, un moine indien. Parti des Indes, il se serait rendu en Chine pour réaliser une synthèse du bouddhisme et du taoïsme et y aurait fondé les arts martiaux.

 

…au Wushu

 

D’après la légende, Bodhidharma aurait à la fois développer l’enseignement du bouddhisme Chan et celui d’une pratique martiale au monastère Shaolin. L’origine des arts martiaux (Wushu) est attribuée à des nécessités d’auto-défense contre les animaux sauvages et les brigands qui rodaient autour du monastère. Généralement considéré comme le premier art martial institutionnalisé, le Kung-fu Shaolin inclut 708 séquences de routines armées et à mains nues, ainsi que 156 séquences d’exercices de respiration qigong – gymnastique traditionnelle chinoise et science de la respiration.

 

Le Temple de Shaolin: entre Chan et Wushu est un reportage de 35 minutes sur le quotidien de ce temple, entre spiritualité et entraînements Shaolin.

 

? Elodie Poinsot pour www.sereni.org

 

B15

 

b13



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *