Bouddhas de la Galerie Céleste

buddha-1-2d947-1
 

Bouddhas de la Galerie Céleste
Romio Shrestha
Avant-propos de Deepak Chopra
Texte de Ian A. Baker
Traduit de l’américain par Michel Dubois
 

 

Ce superbe album grand format réunissant des peintures de mandalas et de tankas propose une introduction aux concepts et aux déités du bouddhisme tibétain.

Cet ouvrage de Romio Shrestha réunit des peintures de tanka et de mandalas de style tibétain représentant le Bouddha. Ces oeuvres, réalisées par le peintre et son équipe de moines artisans de la vallée de Katmandou, délivrent des interprétations contemporaines de l’ancienne tradition artistique du Tibet.
Ces splendides portraits des sphères célestes sont reproduits avec un foisonnement envoûtant de détails. Ils invitent ceux qui les contemplent à méditer sur le message d’amour, d’interconnexion et d’accomplissement du Bouddha.

 

Extrait :

 

buddha-2-2-4db30

 

LE MIROIR DE L’ÉVEIL

LES BOUDDHAS QUI SURGISSENT de ces pages resplendissantes reflètent l’art vivant du Népal et du Tibet, qui s’exprime à travers les tanka, des peintures que l’on déroule et qui servent de support à la méditation. D’après la tradition, le Bouddha, de son vivant, ne permit jamais que l’on fasse des images de lui : il enseignait en effet que la dévotion externe pouvait entraver l’éveil du pratiquant à la réalité non-duelle du nirvâna. C’est sous l’influence des artisans grecs qui, à la suite de la conquête d’Alexandre le Grand en 326 av. J.-C., s’installèrent à la frontière nord-ouest de l’Inde, que se façonna l’image idéalisée du Bouddha telle que nous la connaissons aujourd’hui et qui est celle de ce premier tanka. En effet, les philosophes grecs – littéralement « ceux qui aiment la sagesse » – étaient peints debout ou assis sur un piédestal, faisant des gestes symboliques de la main ; c’est ainsi que l’on représenta Siddhrta Gautama, le prince kya, qui naquit vers 563 av. J.-C. dans le pays devenu aujourd’hui le Népal. Son enseignement de la sagesse et de la compassion engagée continue à se répandre à travers le temps et les civilisations ; dans un monde que ravagent une avidité institutionnalisée et des croyances qui ne cessent de le déchirer, sa pertinence ne fait que croître.
……

 

 

ban21

 

 

livres



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *