Le Sûtra du Lotus

060_1

Le message du Sutra du Lotus


• Pratiqué largement en Asie de l’est


Le Catalogue de l’ère Kaiyuan du Canon bouddhique (achevé en 730 pendant la période des Tang) établit une liste de 1 076 sutra en 5 048 volumes. Parmi eux, le Sutra du Lotus traduit par Kumarajiva (Miaofa lianhua jing ou Sutra du Lotus de la Loi merveilleuse) occupe une place de premier plan. Sutra composé de huit volumes, il est appelé le roi des sutra depuis les temps anciens. Largement adopté dans de nombreuses parties de l’Asie de l’est, il a eu un impact social et culturel significatif à travers l’Histoire, contribuant grandement au développement du bouddhisme en Asie de l’est.


Parmi les six versions chinoises recensées de l’original en sanskrit, trois seulement nous sont parvenues. Celle de Kumarajiva, Le Sutra du Lotus de la Loi merveilleuse (406), considérée comme la meilleure, est passée à la postérité. Les références au texte incluses dans cette exposition se fondent sur la traduction chinoise de Kumarajiva.

• Chaque personne a la possibilité de devenir un bouddha


Le Sutra du Lotus porte un message d’espoir destiné à toute l’humanité : « Tous les êtres humains sont, sans exception, par essence, des bouddhas potentiels d’une noblesse illimitée. » Il prodigue des encouragements à ceux qui sont prisonniers de sentiments de découragement et d’impuissance. Le Sutra du Lotus peut inspirer ceux qui n’ont pas conscience de leur propre bouddhéité inhérente et qui sont prisonniers de la violence et de la haine, à respecter la dignité de la vie humaine et à contribuer à la paix.

• Des peintures permettent aux gens de comprendre les enseignements en les visualisant


Le Sutra du Lotus n’est pas seulement une relique culturelle du passé. C’est un sutra qui invite à la revitalisation de la société et à l’établissement d’un avenir de création de valeurs. À travers diverses allégories, par ses sept paraboles, il enseigne la voie vers l’atteinte de la bouddhéité ou un bonheur éternel, d’une façon aisément compréhensible par tous.


Des peintures décrivant des scènes célèbres liées au S?tra du Lotus ont été réalisées dans les grottes de Mogao, à Dunhuang. Ces peintures véhiculent les messages clés du S?tra du Lotus.

• Les peintures des grottes de Mogao à Dunhang


Parmi les manuscrits en chinois de Dunhuang existants, les plus nombreux sont ceux du Sutra du Lotus. Beaucoup de peintures dépeignaient le contenu du Sutra du Lotus pour en faciliter la compréhension. Cette peinture de plafond illustre le contenu de vingt-quatre des vingt-huit chapitres du Sutra du Lotus (les VIe, XIIIe, XVIIIe et XXIe chapitres n’étant pas illustrés).


Ces peintures comprennent cent six légendes qui expliquent brièvement le contenu du chapitre. Les chapitres illustrés commencent par l’Assemblée au pic de l’Aigle dans le Ier chapitre (« Introduction »), et vont jusqu’à « La cérémonie dans les Airs » dans le XIe chapitre (« l’Apparition de la Tour aux trésors ») au centre, puis se déroulent dans le sens des aiguilles d’une montre pour la plupart. La peinture décrit des événements successifs sur un décor unifié dans lequel la même personne apparaît plusieurs fois dans le même tableau, indiquant les changements de temps.

Mogao_Caves_Exterior_And_ChambersGrottes situées au nord des grottes de Mogao dont on dit qu’elles  étaient habitées par des moines ascètes. Dunhuang, Chine. Sdra_grottorna_MogaogrottornaL’entrée de quelques-unes des grottes de Mogao, aussi appelées
Grottes des 1000 bouddhas, Chine. Jiucenglou_of_Mogao_CavesLa grotte n° 96, symbole de Mogao .China-Crescent-LakeL’oasis du lac du Croissant, Dunhuang, Chine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *