Guérir par la mantra thérapie

Qu’est ce qu’un mantra ?

Mantra signifie « sauver l’esprit ». Le mantra est une sorte de prière mais il peut aussi avoir un rôle bénéfique pour soigner les maladies.


Dans son application en Mantra Thérapie, le mantra met fin à la souffrance et à la maladie, participant ainsi au processus de guérison. Chaque mantra possède différentes fonctions, qui ont trois aspects fondamentaux. La première est de disperser la souffrance car le mantra est utilisé pour vaincre des problèmes de santé, causes de souffrance au niveau physique et mental. La deuxième fonction est liée à la conscience. Par un certain type de mantra, il est en effet possible de développer la clarté de l’esprit. Enfin la troisième fonction agit au plan du secret dans le cadre de la médecine tantrique, avec la transmission de mantras au niveau des enseignements les plus élevés, qui demandent une visualisation de déité. La règle est de pratiquer en secret, sans que d’autres entendent les mantras récités, sinon le mantra perdra de son efficacité et il n’y aura pas de résultats.

D’où vient la mantra thérapie ?

Elle est originaire du Tibet. Elle existe depuis 3900 ans et a été pratiquée tout au long de l’histoire médicale tibétaine. Elle est exposée dans les 4 Tantras de la médecine, texte de référence de l’art de soigner.


Qu’est ce que la mantra thérapie ?

Les sons ont un pouvoir thérapeutique. Chaque organe a une vibration bien définie. Si la vibration de cet organe entre en phase et est augmentée par une autre vibration extérieure, cela peut le détruire ou le soigner en rétablissant la bonne vibration.


Les mantras sont des paroles sacrées et des symboles sonores qui ont le pouvoir de protéger, libérer et qui ont des vertus thérapeutiques. De nombreux mantras commencent avec le son primaire « Om ». Le plus connu des mantras dans le Bouddhisme est, ‘Om Mani Padme Hum’ .


Principes de la médecine tibétaine

La médecine traditionnelle tibétaine est basée sur le principe bouddhiste fondamental de l’interdépendance, qui considère que tout est relié. Lorsque la voix est activée par la récitation de mantras, elle a une influence sur le corps et l’esprit. En fonction des sons produits, on obtient des effets qui rétablissent l’équilibre au plan physiologique, nerveux ou émotionnel.Dans cette approche, l’énergie et la forme sont interchangeables, ce sont des manifestations différentes des mêmes constituants universels, décrits comme les 5 éléments, terre, eau, feu, air et espace. L’utilisation de mantras permet d’équilibrer les constituants psychophysiques du corps, considéré comme un réseau de vibrations. Pour prendre une image, on dira que les sons mantriques, correspondant à la fréquence vibratoire des 5 éléments, pincent les cordes de base et entrent en résonance avec toutes les autres cordes du système énergétique. C’est comme si on faisait vibrer la racine d’un arbre et que la vibration se propage à toutes les branches. Le chakra de la gorge, racine de notre arbre, possède des ramifications dans tout le corps. Une de ses branches, par exemple, arrive jusqu’au gros orteil et est reliée au cœur ; des centaines de canaux énergétiques partent du chakra racine de la gorge et diffusent dans notre système subtil. C’est ainsi que le mantra peut avoir un effet énergétique sur l’organisme.

Comment se déroule une séance de mantra thérapie ?


? pour soigner l’esprit


Après un entretien préalable avec le thérapeute où le patient raconte son histoire et ses difficultés, commence la thérapie en travail de groupe. Rassemblées pendant trois heures dans une pièce insonorisée qui permette de pleurer, crier ou rire sans déranger, une quinzaine de personnes s’expriment tour à tour. La technique consiste à faire répéter par le patient une question ou une phrase de son discours dans laquelle le thérapeute a perçu le signe d’affects coincés ou refoulés. Par exemple : « Papa, j’ai besoin de toi » ou « Est-ce que je te dois quelque chose si je t’aime ? » La seule règle : toujours parler au présent, même si les personnes à qui l’on s’adresse ont disparu. La mantrathérapie met le psychisme en état de « surchauffe émotionnelle », ce qui permet de le rattacher au passé et aide le patient à repérer dans son histoire ce qui l’a conduit à développer une angoisse, une manie, une phobie. Elle favorise l’émergence des sentiments refoulés pour l’en libérer.

Chaque participant scande donc son propre refrain et même si celui-ci peut être douloureux ça débouche toujours sur plus de bien-être, sur une meilleure conscience de soi. Si les uns fondent en larmes, d’autres peuvent danser ou rire.


? pour soigner le corps

Traditionnellement il y a six moyens principaux pour utiliser les mantras de soin ; la méthode utilisée dépend de la nature de la maladie et du mode de fonctionnement spécifique du mantra. Généralement, le mantra est récité un certain nombre de fois pour déclencher son pouvoir, puis le souffle – qui représente l’essence de la voix et porte pour cela l’énergie subtile du son – est utilisé pour activer un moyen de guérison. On procède comme suit:

– Ngak Chu « eau mantrifiée ». On récite puis on souffle sur de l’eau qui est bue.

– Ngak Mar « beurre mantrifié ». On récite puis on souffle sur du beurre qui est soit consommé soit appliqué sur la zone du problème.

– Tsa Ngak « sel mantrifié ». On récite puis on souffle sur du sel qui est appliqué sur la zone du problème. Dans certains cas le sel peut être chauffé avant d’être appliqué.

– Ngak Phu « Le mantra soufflé ». Les mains sont frottées l’une contre l’autre et le mantra est soufflé sur les mains, puis on les place sur le corps sur la zone problématique.

– Chag Ngak « métal mantrifié ». On utilise du métal chauffé pour générer une énergie curative.

– Ngak rDo « pierre mantrifiée ». On récite puis on souffle sur des pierres chaudes qui sont appliquées sur la zone problématique.


Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *