Feux rouges et smartphones : baisser les yeux

Les yeux rivés sur leur écran, ils négligent leur environnement, mettant parfois leur vie en danger. Soucieuse de la sécurité de ses habitants, la ville d’Augsburg, dans le sud de l’Allemagne, a adapté ses feux de signalisation.

 
 

59% des Français consultent leur smartphone dans l’heure qui suit leur réveil. Image du domaine public.
59% des Français consultent leur smartphone dans l’heure qui suit leur réveil. Image du domaine public.

Ils ont les yeux rivés sur leur smartphone, regardent à peine les gens qu’ils bousculent et manquent de se faire écraser à chaque coin de rue… Rougissez-vous à la description de ce portrait peu flatteur ? Alors comme ces millions de Français, vous aussi êtes accro à votre smartphone ! Un plaisir coupable parfois dangereux, qui nous kidnappe autant de temps que d’énergie. Outre les effets du smartphone sur le cerveau, notre objet préféré s’avère également très dangereux dans la rue. De plus en plus d’accidents ont lieu, faute de privilégier son écran à l’environnement urbain. La mort d’une jeune fille de 15 ans, heurtée par un tram alors qu’elle traversait les voies avec ses écouteurs sur les oreilles et les yeux sur son téléphone, a poussé la ville d’Augsburg à adapter ses feux de signalisation. Désormais, les voies de tram de cette ville du sud de l’Allemagne sont équipées de feux de signalisation au sol. Les utilisateurs de smartphone ayant le regard vers le bas n’auront plus besoin de lever la tête pour assurer leur sécurité. Si l’installation part d’une bonne intention, est-ce une bonne idée de s’adapter à cette dépendance ?

 
 

En novembre 2015, l’Observatoire du cabinet de conseil Deloitte publiait des chiffres saisissants. Selon leur étude réalisée auprès de 2 000 répondants âgés de 18 à 75 ans, 70% des Français possèdent un smartphone et 59% des Français consultent leur smartphone dans l’heure qui suit leur réveil.

 
 

Réalisé par Charlene deGuzman, ce petit court-métrage illustre bien l’addiction massive aux smartphones.
 
 

 
 

Quelques astuces pour décrocher

 

Arrêter le grignotage, la cigarette, l’alcool…l’utilisation excessive de son smartphone ? Comme pour toutes les dépendances, arrêter d’utiliser constamment son téléphone demande de la volonté et de nouvelles habitudes. Pour éviter la tentation, vous pouvez par exemple désactiver les notifications, utiliser un vrai réveil pour éviter de vous « connecter » alors que votre cerveau n’est pas encore en marche ou encore faire un bilan de votre temps passé sur votre smartphone. Grâce à des applications comme QualityTime (Android) ou Moment (IOS) vous pourrez rapidement prendre conscience de vos excès et raccrocher pour privilégier les personnes et les paysages qui vous entourent.

 
 
Et vous, êtes-vous accro à votre Smartphone ?
 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *