Synesthésie : voir la musique et entendre les couleurs

Si l’idée peut sembler folle, les personnes atteintes de synesthésie ne sont pourtant pas malades. Ce phénomène neurologique permettant de voir les sons et d’entendre les couleurs a d’ailleurs permis à de nombreux artistes de créer des œuvres uniques.

 
 

Connue et étudiée depuis le 18ème siècle, la synesthésie a commencé à être prise au sérieux à la fin du 20ème siècle. Le neurologue américain Cytowic a découvert par hasard ce phénomène lorsqu’un ami à lui a confié que « le poulet n’était pas assez pointu » lors d’un repas. C’est en réalisant que son ami associait les formes géométriques simples au goût que le neurologue s’est penché sur la question.

 
 

Grand peintre reconnu, Kandinsky était atteint de synesthésie.

Grand peintre reconnu, Kandinsky était atteint de synesthésie.

Voir des goûts, goûter des couleurs, voir la musique ou encore associer des couleurs à des lettres ou à des chiffres sont autant de formes de synesthésie possibles. Aujourd’hui, 152 formes de mélange des sens ont été répertoriées. Si l’origine de ce trouble n’est pas encore confirmée, plusieurs spécialistes ont émis l’hypothèse selon laquelle cela provient des connexions reliant les aires sensorielles entre elles. En effet, celles-ci, présentent chez l’enfant, disparaissent généralement avec le temps. Chez les personnes atteintes de synesthésie en revanche, le phénomène semblerait persister et relierait des aires sensorielles qui ne devraient pas l’être. Un phénomène neurologique particulier qui n’est toutefois pas considéré comme étant une maladie puisque la personnes atteinte de synesthésie n’est pas victime d’hallucinations et est parfaitement consciente que ce qu’elle perçoit n’est pas réel.

 
 
Cette particularité qui dure toute la vie donne parfois naissance à des œuvres incroyables. Kandinsky par exemple, peignait des musiques, tandis que le romancier Vladimir Nabokov a déclaré voir les lettres en couleur à la BBC en 1962.

 
 
Sarah Belnez pour Sereni Magazine.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *