Les sangsues se saignent en hirudothérapie

Les sangsues ne sont pas simplement des petites bêtes repoussantes, elles peuvent même nous être très utiles… La médecine les utilise et cela porte un nom : l’hirudothérapie. Cette technique est très répandue en Suisse ou en Allemagne et revient peu à peu en France alors qu’elle avait été plus ou moins éclipsée depuis la fin du 19ème siècle.


Effets de la sangsue


Lors de la « morsure », la sangsue sécrète de nombreuses substances aux vertus thérapeutiques dans le corps du patient. Sa salive est anesthésiante et produit une vasodilatation locale. Elle empêche la formation de caillots, a des propriétés anticoagulantes, anti-inflammatoires et agit comme un antibiotique. L’utilisation de sangsues fait l’effet d’une saignée et stimule l’hématopoïèse (renouvellement des cellules sanguines).


Les bienfaits de l’utilisation des sangsues est essentiellement lié aux substances qu’elles sécrètent et non pas au saignement en lui-même.


On peut l’utiliser pour soigner les varices, hémorroïdes, ulcères, zona, furoncle, tendinites, arthrite ou de nombreuses douleurs dont les migraines. L’avantage est l’absence d’effets secondaires après la pose de sangsues.


Contre-indications


L’hirudothérapie est impossible pour les personnes hémophile ou recevant un traitement anticoagulant, pour les personnes qui suivent un traitement immunosuppresseur, en situation d’anémie, allergiques à la salive de sangsue, sous dialyses ou qui ont un œdème d’origine rénale.


Une séance d’hirudothérapie


Les séances se font chez un naturopathe et parfois dans les services de chirurgie des grands hôpitaux.


Préparation


Avant la séance, lavez-vous avec du savon de Marseille et non des savons parfumés. Prévoyez au moins 1h30 pour la séance, de façon à ne pas être pressé et stressé car cela perturbe les sangsues.


Séance


La séance débute par un entretien avec le médecin naturopathe.


Il est possible que votre peau vous démange pendant au début de la pose mais ce n’est jamais douloureux. Il arrive que les sangsues ne mordent pas, surtout chez les grands fumeurs ou si votre peau est parfumée.


La durée de la séance varie selon le problème traité :


La sangsue se détache au bout de 20 à 180 minutes, tout naturellement lorsqu’elle est repue.


Après la séance


Le médecin pose un pansement car les saignements continuent pendant 2 à 12h et bien entendu les sangsues seront tuées.


S’il s’agit d’un traitement au pied, prévoyez de ne pas porter de chaussures pendant une journée et s’il s’agit de la main, prévoyez de ne pas conduire pendant la journée.


Le coût d’un traitement d’hirudothérapie est relativement élevé. Généralement, les patients paient le prix d’une séance (une centaine d’euros) plus un tarif défini par sangsue posée (30 à 50 euros).


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *