La nouvelle vie de David Servan-Schreiber

Oui, il est mort, et alors ! Tout le monde est mortel. Cette réalité s’inscrit dans le principe de tout être : naître, vivre et mourir. Il est mort prématurément. Est-ce à dire que ses propositions sont ridicules et sans fondement ? Alors que dire des propositions classiques que sont la chimiothérapie et la radiothérapie qui sauvent de vies, sans les sauver toutes ?
Face au cancer, aucune certitude. A travers les propositions « anticancer » de David, il faudrait plutôt parler de facteurs favorisants qui vont plus ou moins bien fonctionner d’une personne à l’autre. Certains réussiront, d’autres moins bien.

David Servan-Schreiber est mort,
Vive David Servan-Schreiber.
Son corps est mort certes,
Que ses écrits continuent à vivre
et à conscientiser d’autres vies.


Mort, il laisse de nombreux et vivifiants écrits, tous très simples et pragmatiques qu’il faut voir comme des pistes pour les malades, mais aussi pour nos chercheurs et nos services médicaux : il est par exemple étonnant que certains hôpitaux continuent d’imposer sur leurs plateaux-repas, des aliments éloignés d’une alimentation de qualité préconisée par David Servan-Schreiber.



Rappelons les grands principes des livres « Guérir » et « Anticancer »


Nous pouvons renforcer les défenses naturelles du corps contre le cancer en complément des traitements conventionnels par :

– l’importance de la nutrition
– l’activité physique
– la diminution du stress
– la réduction de la fatigue
– un rythme apaisé pour retrouver le calme intérieur


Malgré des écrits contestés par certaines corporations médicales attaquées dans leurs certitudes et leur travail, le grand mérite de David a été de s’adresser aux patients eux-mêmes et de leur faire passer un message simple et clair : en complément des soins proposés par le médecins, chaque patient à un mot à dire sur sa santé. Cette action est une vraie démarche personnelle, précieuse, irremplaçable. Au delà du cancer, cette sensibilisation et cet éveil des consciences sont valables pour tous les types de malades, pas seulement cancéreux, mais aussi pour toute personne en parfaite santé.



N’oublions pas aussi son dernier message



Vivons debout dans un monde malade : on ne peut pas vivre en bonne santé sur une planète malade . Guérissons notre planète pour nous guérir. D’où aussi une attention particulière sur les téléphones portables, les pesticides et fertilisants, les radiations et bien sûr à l’eau potable.


Merci David pour ces différents best-sellers qui ont apporté un éclairage sur les pratiques personnelles et préventives.



• Alain Delaporte-Digard, pour www.sereni.org

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.
Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours)

Alain consulte dans son cabinet
Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *