« La fille de Brest » : retour sur l’affaire du Mediator

Basé sur l’histoire et le livre d’Irène Frachon intitulé Mediator, 150mg, le film « La fille de Brest » revient sur l’affaire du célèbre médicament. Sorti le 23 novembre 2016, le film d’Emmanuelle Bercot dure 2h08.

 
 

la-fille-de-brest-capture-decran-youtube
La fille de Brest. Capture d’écran Youtube.

 

« Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité. »

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

 

 

Qui n’a jamais entendu parler de l’affaire du Mediator, ce médicament accusé d’avoir déjà causé des centaines de morts en France ? Dans ce long métrage de 2h08, Emmanuelle Bercot revient sur ce dossier qui a connu une grande résonance médiatique grâce au travail et au courage d’une femme : Irène Frachon. Pneumologue exerçant à Brest, Irène Frachon a mené une enquête médico-policière sur le Mediator pendant trois ans, à partir de 2007, avant de sortir un livre : Mediator, 150 mg (Ed. Dialogues, 2010). Son ouvrage dénonce les risques d’accidents cardiaques liés à la consommation du Mediator, médicament présenté comme un antidiabétique et utilisé comme coupe-faim. Mis au point par les laboratoires Servier, le Mediator a été commercialisé à partir de 1976 jusqu’à son retrait en 2009. Si les effets néfastes du benfluorex, principal composant du Mediator, ont commencé à être dénoncés durant les années 1990, c’est surtout grâce à l’intervention d’Irène Frachon auprès de l’Afssaps (désormais rebaptisée ANSM) en février 2007 que le Mediator a finalement été retiré de la vente en France le 30 novembre 2009. Il est difficile d’établir un bilan exact, mais une étude réalisée par la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam) à la demande de l’Afssaps estime à 500 le nombre de patients décédés et à 3 500 le nombre d’hospitalisations causés par le Mediator. Ces chiffres peuvent être considérés en-dessous de la vérité puisque l’étude s’est portée sur 303 000 patients (83 000 hommes et 220 000 femmes) sur la période allant de 2006 à 2010.

 

Largement médiatisée, l’affaire du Mediator a séduit les productions Haut et Court qui ont acheté les droits d’adaptation du livre d’Irène Frachon. C’est Sidse Babett Knudsen, devenue célèbre dans le monde entier grâce à son premier rôle dans la série danoise Borgen, une femme au pouvoir, qui interprète avec succès le rôle d’Irène Frachon. L’énergie et la passion qu’elle dégage à l’écran reflètent bien la force de caractère dont fait preuve la pneumologue depuis 10 ans.

 

« La fille de Brest » a fait 325 611 entrées au box-office France.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *