Heureux seront les va-nu-pieds…


A l’heure où même les stars n’hésitent plus à s’exhiber nu-pieds, vous vous étonnez de cette excentricité éphémère. Détrompez-vous, avec Angelina Jolie ou encore Sharon Stone, c’est une véritable tendance au bien-être du pied, qui s’affirme. Marcher pieds nus se révèle être en effet, un excellent exercice de bien-être pour l’ensemble de votre corps.


Pour votre bien-être à long terme, offrez régulièrement à vos pieds, de marcher, courir ou même danser sans chaussures.

Pourtant à la base de notre stabilité, les pieds sont hélas bien négligés, enfermés à longueur d’année dans des chaussures souvent inadaptées. Or priver le pied d’un contact direct avec la nature environnante, revient à le couper d’une série d’expériences sensorielles enrichissantes. Car même les chatouillis et les picotements sont le signe que vous gardez une connexion avec le sol foulé, que vous sauriez en décrypter les diverses variations, et adapter votre posture en conséquence.


Vos articulations malmenées par le port quotidien de chaussures inadaptées à vos pieds (talons hauts, etc.), sont soumises à rude épreuve. Les sportifs ne sont pas épargnés : un grand nombre de coureurs se blessent aux genoux et chevilles, chaque année en parcourant de longues distances. On impute en partie ces blessures, à leurs baskets qui en modifiant le mouvement de course, augmenteraient la pression exercées sur les genoux et les hanches. Les pratiquants de yoga et méditants ne s’y trompent pas : pour une meilleure connexion au sol, tous pratiquent leurs exercices pieds nus. De même, les spécialistes de la petite enfance préconisent de laisser les enfants pieds nus autant que possible, surtout dans l’apprentissage de la marche. Les os de la cheville restent ainsi mobiles, donnant à l’enfant la souplesse dont il a besoin pour trouver ses appuis.


Pour votre bien-être à long terme, offrez régulièrement à vos pieds, de marcher, courir ou même danser sans chaussures. Les effets n’en seront que bénéfiques. Outre que le dos souffre bien moins du traumatisme lié aux irrégularités du sol (les pieds atténuent les chocs), les muscles des pieds et des jambes sont sollicités, de même que les orteils sont libres de faire des mouvements plus amples. Les pieds retrouvent ainsi leur stabilité, améliorant dans leur sillage, la coordination et l’équilibre du corps dans son ensemble. Les personnes souffrant de varices et autres problèmes veineux, apprécieront d’autant plus cette « démarche » simplissime qu’elle améliore grandement la circulation sanguine. Comme le pied se déroule complètement, les mollets exercent plus volontiers leur fonction de pompe.


S’il vous est donné de marcher pieds nus en pleine nature, sautez « à pieds joints » sur l’occasion ! C’est tout votre système immunitaire qui vous en saura gré. Votre corps stimulé par un temps frais (certains courageux s’adonnent à la marche pieds nus dans la neige…), adaptera sa production de chaleur afin de lutter efficacement contre le refroidissement. De plus, cette pratique diminue le stress en réactivant les terminaisons nerveuses situées dans cette région. Sur l’herbe fraîche, le sable ou la boue, ce massage naturel réactivera également le sens du toucher et les sensations oubliées, de bien-être et d’apaisement.



• Hélène, pour www.sereni.org

Enregistrer



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *