Réussir son Thanksgiving

Thanksgiving (ou le jour d’Action de Grâce) est une tradition ancienne célébrée chaque année en octobre au Canada et en novembre aux États-Unis. Par amour des traditions américaines ou pour découvrir cette journée de partage, certains Français adoptent cette fête.

 
 

thanksgiving-image-du-domaine-public

Qui dit Thanksgiving dit dinde… Image du domaine public


 

Depuis des siècles, Thanksgiving (ou le jour d’Action de Grâce) permet aux Américains de se rassembler et d’être reconnaissants de leur existence. Une journée que l’on doit à l’arrivée des colons anglais (les Pères pèlerins) en Amérique en 1620. Victimes de famines, ils ont pu compter sur la générosité d’une tribu d’indiens. Afin de les remercier, les Pères pèlerins invitèrent les indiens à partager un repas de fête avec eux l’année suivante. C’est cette histoire qui rassemble encore de nombreuses personnes chaque année. Pour le Canada il s’agit du deuxième lundi d’octobre tandis que les États-Unis célèbrent Thanksgiving le quatrième jeudi de novembre. Cette tradition a également son importance à Porto Rico, au Libéria et à l’Île Norfolk (Australie).

 
 

La dinde à l’honneur

 

Qui dit Thanksgiving dit forcément dinde. Et si 46 millions de dindes finissent dans les assiettes américaines, une dinde est graciée par le président des États-Unis. Très appréciée par de nombreux américains, cette coutume fut initiée par Georges Bush père lors de son premier Thanksgiving à la Maison Blanche en 1989. Mais de nombreuses associations de défense des animaux dénoncent cet évènement qui permet au président de faire grimper sa cote de popularité tout en mettant en lumière le lobby volailler. La dinde n’est heureusement pas le seul aliment phare de Thanksgiving et il est possible de célébrer Thanksgiving avec des cranberries (canneberge), de la citrouille ou de la tarte aux noix de Pécan

 
 

Parades en folie

 

Chaque année, les grandes villes américaines se surpassent pour organiser des parades incroyables. La plus célèbre d’entre elles est incontestablement celle de New York, organisée par la chaîne Macy’s. Des milliers d’américains se réunissent dans les rues et devant la télévision pour admirer en direct les nombreux ballons à l’effigie de personnages et de personnalités célèbres ainsi que certains artistes présents sur les chars.

 

 

Le Black Friday

 

Aux États-Unis, la fin de cette journée de partage marque le lancement du Black Friday (vendredi noir). Chaque lendemain de Thanksgiving, de nombreux américains font la queue pendant des heures pour pouvoir entrer dans les magasins et enseignes proposant des prix défiant toute concurrence. Si le Black Friday permet à de nombreuses familles d’acheter des cadeaux pour les fêtes de fin d’année, il est également le théâtre de scènes improbables où les gens sont prêts à avoir recours à la violence pour obtenir un écran plat ou le dernier smartphone.

 

Mais au-delà de ces incidents, Thanksgiving est une fête de partage qui permet à de nombreuses associations de sensibiliser le public et de distribuer des repas aux sans domicile fixe.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *