L’essor de l’e-sport

Passion incompréhensible pour certains, véritable profession pour d’autres, les jeux vidéo s’imposent de plus en plus. Sereni vous propose un aperçu de l’e-sport (ou sport électronique).

 
 

tournoi-de-e-sport-iem-en-2015-a-katowice-pologne-image-du-domaine-public
Tournoi de e-sport IEM en 2015 à Katowice, Pologne. Image du domaine public.

 

Le 26 avril 2014, l’Agence Française pour le Jeu Vidéo annonçait que la France est le deuxième plus gros producteur de jeux vidéo dans le monde après les États-Unis. De Just Dance aux Lapins Crétins en passant par Assassin’s Creed, des jeux désormais mythiques ont vu le jour grâce aux 300 entreprises françaises spécialisées dans ce secteur. Selon les chiffres du syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL), la France compterait 31 millions de joueurs réguliers. En 2013, près de 8 Français sur 10 ont joué au moins une fois aux jeux vidéo sur les 12 derniers mois. C’est cet engouement pour le jeu vidéo et la compétition qui a fait naître le e-sport (ou sport électronique).

 
 

Une passion qui vous gagne

 

Seul ou en équipe, les compétitions de jeux vidéo en ligne ont presque toujours existé. Elles ont cependant pris de l’ampleur ces dernières années avec le succès des plateformes dédiées comme Twitch tv. Plateforme diffusant en streaming des parties de jeux vidéo et des compétitions d’e-sport, Twitch tv permet à des joueurs d’obtenir une visibilité et de gagner de l’argent grâce à la plateforme mais aussi à des donateurs ayant apprécié leurs performances. Certains ont même la chance de récolter des milliers d’euros en croisant des personnes très généreuses (voir vidéo ci-dessous).

 

 

Selon le site professionnel Smartcast ninja, la France recense 122 joueurs professionnels dont : 81 joueurs français salariés dans des clubs français, 21 joueurs français sous contrat avec des clubs étrangers et 20 joueurs étrangers sous contrat avec des clubs français. En tout, ils sont près de 300 professionnels évoluant sur le marché. Car si le domaine de l’e-sport était largement géré par des associations, le succès de la discipline incite de plus en plus d’investisseurs à sponsoriser des joueurs et des évènements.

 
 

L’essor de l’e-sport dans les médias

 

Le phénomène de l’e-sport dépasse la sphère des compétitions et prend désormais de l’ampleur. Certains médias se consacrent entièrement à cette discipline, comme le magazine papier français Journal de l’e-sport, dont le premier numéro est sorti en kiosques le jeudi 2 juin 2016. Édité par Omake Books, ce magazine spécialisé dans les compétitions de jeux vidéo est une première en Europe. Au fil des pages, les lecteurs découvrent les compétitions qui caractérisent le e-sport mais également les équipes, les joueurs, les sponsors, etc. À la télévision, la chaîne Canal + a également lancé un programme spécialisé, l’émission Canal eSport Club, dont la première a eu lieu le 28 octobre 2016 à 22h50. La chaîne Equipe 21 reconduit quant à elle son émission sur l’e-sport pour une deuxième saison. Organisée par la chaîne, la compétition FIFA, la E-Football League, change de nom et devient l’E-Football Cup.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *