Faites le ménage dans vos produits d’entretien

Irritants pour la peau, pour les yeux, pour le système respiratoire, allergisants, cancérogènes… De nombreux produits d’entretien s’avèrent nocifs pour la santé. Comment les éviter ?

 
 

De nombreux produits d'entretien contiennent des substances indésirables. Image du domaine public.

De nombreux produits d’entretien contiennent des substances indésirables. Image du domaine public.


 

Si l’on s’en doutait un peu, l’association 60 Millions de consommateurs a confirmé la présence de substances « indésirables » dans de nombreux produits d’entretien. Sur la centaine de produits observés, la quasi-totalité contiennent une ou plusieurs substances jugées nocives pour la santé et l’environnement. La Croix, Mir, Saint-Marc, Rainett, Ajax, Canard, Carolin, Cif, Cillit Bang, Destop, Febreze, Harpic… Presque aucune marque n’a échappé aux observations de l’association.

 
 

Les produits à éviter

 

Pour faire le ménage dans vos produits d’entretien, l’association 60 Millions de consommateurs a dressé une liste noire des composants toxiques relevés :

 
 

Acide hydro-chlorique (acide chlorhydrique) : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif.
 
Acide oxalique : irritant pour les yeux et la peau, corrosif, dégagement de gaz toxiques en cas de mélange.
 
Acide sulfamique : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.
 
Alkyl ethoxylates et dérivés : irritant, toxique pour les organismes aquatiques.
 
Benzisothiazo-linone : irritant, allergisant, toxique pour les organismes aquatiques.
 
Butoxyéthanol (EGBE) : irritant, cancérogène possible pour l’homme.
 
Chlorure de benzalkonium : favorise l’apparition de micro-organismes résistants.
 
Didécylméthyl-ammonium chloride : irritant, corrosif, favorise l’apparition de micro-organismes résistants.
 
EDTA : faible biodégradabilité, risque de persistance dans l’environnement.
 
Ethanolamine : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.
 
Ethoxydiglycol (DEGEE) : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.
 
Hydrogen peroxyde ou peroxyde d’hydrogène : irritant, corrosif, dangereux en cas de mélange (acides, ammoniaque), comburant (qui permet la combustion).
 
Hydroxyisohexyl 3 cyclohexene carboxaldehyde (lyral) : très allergisant.
 
Hypochlorite de soude : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif, dégagement possible de gaz toxiques en cas de mélange, toxique en cas de rejet dans les eaux usées.
 
Iodopropynylbutyl carbamate : allergisant, irritant, corrosif, très toxique pour les organismes aquatiques.
 
Metaperiodate de sodium : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.
 
Méthylchloroisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques, avec effets à long terme.
 
Méthylisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques.
 
Phénoxyétahnol : allergisant, irritant, effets reprotoxiques à forte dose chez l’animal.
 
Sodium hydroxyde ou hydroxyde de sodium : irritant, corrosif, menace potentielle pour la faune et la flore.

 
 

Fabriquer soi-même ses produits

 

Si regarder à la loupe les étiquettes de vos produits ne vous enchante pas, vous pouvez envisager un tournant radical en fabriquant vous-même vos produits d’entretien. Vous trouverez facilement des recettes 100% naturelles sur internet. C’est également l’occasion de redécouvrir les produits de base qui ont continuent de prouver leur efficacité : savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon de Marseille, huiles essentielles, Terre de Sommières… À vos préparations !

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *