Printemps du Cinéma : s’enfermer pour mieux s’évader

Si les douceurs du mois de mars sont attendues de tous, un évènement culturel annuel ponctue également cette période depuis le 19 mars 2000. Organisé au début du printemps par la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF), le Printemps du Cinéma accueille chaque année des millions d’amoureux du cinéma.

 
 

En mars 2015, le Printemps du Cinéma a accueilli pas moins de 2,6 millions de cinéphiles en trois jours.

En mars 2015, le Printemps du Cinéma a accueilli pas moins de 2,6 millions de cinéphiles en trois jours.

Depuis 16 ans déjà, les Français remplissent les salles à l’occasion du Printemps du Cinéma. Une opération devenue populaire grâce à la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF) qui regroupe les 5600 salles de cinéma en France. Un succès immédiat qui comptabilise 37 millions d’entrées cumulées depuis la 1ère édition en 2000. En mars 2015, le Printemps du Cinéma a accueilli pas moins de 2,6 millions de cinéphiles en trois jours.

 
 
 
 
 
 
 

17ème édition : Grandes histoires, Grandes émotions…Grands prix

 

La 17ème édition du Printemps du Cinéma se tiendra du dimanche 20 au mardi 22 mars 2016 dans toute la France, pour tous les films, à toutes les séances et dans tous les cinémas participants. Une recette qui ne change pas…à l’exception du prix. Toujours basé sur le principe du tarif unique, l’évènement tire sa force de ses entrées à petit prix. Mais cette année marque un changement de 50 centimes par rapport à l’année dernière. Une augmentation marquée surtout quand l’on constate l’évolution de celle-ci depuis la première édition en 2000 : 3,05 euros en 2000 puis 3 ,50 euros en 2004 sans modification jusqu’à cette année. Mais le prix reste toujours concurrentiel au tarif habituel et ne va probablement pas diminuer l’engouement des amoureux du cinéma. Alors quels films choisir ? Cette année, le site du Printemps du cinéma propose une liste de films personnalisée selon votre profil!

 
 

Mes coups de cœur :

 
 

Sleeping Giant (drame)
 

 
« Adam est un adolescent qui passe l’été avec ses parents au bord du vaste Lac Supérieur, à la frontière des États-Unis et du Canada. Sa routine se brise quand il se lie d’amitié avec Riley et Nate, deux cousins qui jouent aux petits malins en passant leur temps libre entre débauche, insouciance et sauts périlleux du haut des falaises. La révélation par l’un d’eux d’un blessant secret sur Adam entrainera plusieurs évènements irréversibles qui mettront à rude épreuve leur amitié et les changeront à jamais. »

 
 

Dieumerci ! (comédie)
 

 
« À sa sortie de prison, Dieumerci, 44 ans, décide de changer de vie et de suivre son rêve : devenir comédien. Pour y arriver, il s’inscrit à des cours de théâtre qu’il finance par des missions d’Intérim. Mais il n’est pas au bout de ses peines. Son binôme Clément, 22 ans, lui est opposé en tout. Dieumerci va devoir composer avec ce petit ‘emmerdeur’. Il l’accueille dans sa vie précaire faite de modestes chambres d’hôtel et de chantiers. Au fil des galères et des répétitions, nos deux héros vont apprendre à se connaître et s’épauler pour tenter d’atteindre l’inaccessible étoile. »

 
 

Éperdument (drame)
 

 
« Un homme, une femme. Un directeur de prison, sa détenue. Un amour impossible. »

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *