Sexualité : les jeux de rôle vous amusent-ils ?

La routine permet de maintenir un équilibre mais peut parfois s’avérer très pesante. Pour pimenter sa vie sexuelle, certains n’hésitent pas à se glisser dans la peau d’un/d’une autre le temps d’un câlin. Mais comment s’y prendre ?

 
 

realiser-ses-fantasmes-image-du-domaine-public
Réaliser ses fantasmes en couple. Image du domaine public.

 

Si la routine est l’un des ennemis principaux du couple, la complicité et la communication sont des armes redoutables pour la contrer et conserver une sexualité épanouie. Selon un grand sondage réalisé par la marque de préservatifs Durex et une enquête menée en Avril 2009 par le Nouvel Observateur conjointement avec l’institut SOFRES, 80% des personnes interrogées ont déclaré pouvoir parler librement de sexe avec leur partenaire. Un point essentiel qui permet à chacun de partager ses désirs avant de les mettre en pratique. Et parmi les nombreux moyens de pimenter sa vie sexuelle, les jeux de rôle affichent un grand succès : 65% des gens préféreraient la réalité à la fiction !

 
 

Se libérer de ses tabous

 

Effectuer des jeux de rôle peut s’avérer très intimidant : vous n’êtes pas acteur, la personne en face de vous vous connaît et la peur d’être ridicule vous envahit… Faites tomber toutes ces barrières et considérez le sexe dans votre couple comme un jeu. Rappelez-vous que vous êtes deux adultes consentants partageant un respect mutuel, il n’y a donc aucun mal à partager ces fantasmes.

 
Pour que l’expérience fonctionne, faites le point avec votre partenaire : quels sont vos fantasmes ? Vos limites ? Vos peurs ? Pour le scénario, c’est à vous de décider entre préparation et improvisation. Dans un premier temps, connaître en détail votre rôle vous permettra de vous rassurer et de vous guider. L’improvisation est quant à elle très excitante et deviendra naturelle avec le temps. En ce qui concerne les accessoires, ils peuvent vous aider à rentrer dans votre rôle mais ne sont pas indispensables. N’oubliez pas que votre accessoire le plus puissant reste l’imagination et que c’est à chaque couple d’établir ses propres règles. Jouez le jeu à fond et oubliez votre peur d’être ridicule : les rires de gêne laisseront rapidement place à un plaisir partagé.

 
 

Quelques exemples…

 

Lors de l’enquête menée par le Nouvel Observateur, l’institut SOFRES et la marque de préservatifs Durex, 13% des Français(es) ont avoué éprouver des fantasmes pour leur patron(ne). Un nombre similaire à celui concernant les fantasmes sadomasochistes. Si tous les fantasmes sont permis et que l’imagination est sans limite, les Français semblent apprécier les grands classiques. N’hésitez donc pas à jouer au professeur et à l’étudiante, symbole des premiers émois, au maton et à la prisonnière, à la call girl de luxe et au client… N’ayez pas peur de renverser le schéma classique de la domination sexuelle en laissant la femme mener la danse.

 
 

À vous de jouer !

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *