Cahiers de vacances : faire l’école à la plage ?

Les vacances scolaires sont arrivées ! C’est un moment incontournable pour les enfants, où tout semble possible et où les journées sont uniquement synonymes de plaisir. Est-ce donc une bonne idée d’inviter les cahiers de vacances à la plage ?

 
 

Devoirs d’été ? Image du domaine public.

 
Après une année scolaire remplie de devoirs et d’apprentissage, les enfants sont généralement heureux de pouvoir faire une longue pause estivale. Un moment bien à eux où les rêves ont le temps de prendre vie au cours de diverses activités. Devant tant d’enthousiasme, une question persiste : faut-il laisser ses enfants faire une pause complète ou les inciter à ouvrir un cahier de vacances ? L’idéal est de trouver un juste équilibre pour ne pas laisser son enfant complètement inactif sans pour autant faire de ses deux mois de liberté une école à domicile.

 
 
Faire une pause

 

Avant d’envisager de sortir le fameux cahier de vacances, il serait préférable de laisser ses enfants respirer et se remettre de cette année scolaire intense. De plus, il s’agit d’une période privilégiée pour la famille où l’on peut partager des moments ensemble en étant plus détendus. Notons également que vous pouvez stimuler vos enfants sans ouvrir un livre ou un cahier, mais de manière plus détournée. Chaque instant peut lui permettre d’apprendre de nouvelles choses sans en avoir conscience et donc de manière plus productive. Cela passe notamment par l’observation de la nature et un questionnement sur son environnement. Quelques astuces comme leur faire écrire des cartes postales, faire des gâteaux ou lire des histoires au reste de la famille peuvent s’avérer payantes.

 
 

Le cahier de vacances

 

83 ans après le premier exemplaire inventé par Roger Magnard en 1933, le cahier de vacances continue de faire débat. Inutile pour certains, indispensable pour d’autres, personne ne parvient à donner une solution claire. En réalité, il n’existe pas de réponse parfaite mais d’enfant unique auxquels il faut être à l’écoute. Ne pensez pas faire rattraper le « retard » de votre enfant grâce au fameux cahier. Ce dernier se base sur les connaissances acquises durant l’année et ne fera que stresser l’enfant qui, s’il est seul face à son cahier, ne pourra apprendre de ses erreurs.

Créer son propre cahier de vacances ? Image du domaine public.

 

Les cahiers de vacances peuvent cependant être d’excellents alliés pour être prêt à la rentrée. En ouvrant le cahier de vacances début voire mi-août, on se remémore les conjugaisons, les formules de mathématiques et quelques dates clefs. Un rappel qui pourra s’avérer rassurant une fois septembre venu. Le rythme de travail dépendra de l’enfant mais sera plus efficace s’il est régulier et s’il n’excède pas une heure par jour (30 minutes seront largement suffisantes).

 
Pourquoi ne pas créer son propre cahier de vacances ? Voici une idée qui pourrait bien ravir vos enfants. Proposez-leur de tenir un journal de vacances ou ils écriront et colleront leurs souvenirs, des feuilles, des tickets de musée, des coquillages… Cette stimulation ludique leur permettra de conserver des souvenirs de leur été !

 
 
Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *