2.0 : recherche moteur alternatif

Vous vous en servez tous les jours sur votre ordinateur ou votre tablette pour faire des recherches, mais connaissez-vous vraiment les moteurs de recherche ? Car au-delà de l’indétrônable Google, de nombreux moteurs de recherche alternatifs fleurissent sur le web.

 
 

Avec plus de 90 % de parts de marché, Google est le moteur de recherche préféré des Français. Pourtant, la puissance de ce géant américain et la relation ambiguë qu’il entretient avec les données personnelles des internautes poussent ceux-ci à trouver des moteurs de recherche alternatifs. Chaque recherche Google est en effet conservée par l’entreprise américaine sous la forme d’un petit fichier texte (un « log ») qui contient votre requête, votre adresse IP ainsi que des informations sur votre système d’exploitation. Google peut également retracer votre historique grâce aux « cookies » et ainsi proposer une publicité ciblée aux annonceurs. Pour préserver sa vie numérique privée ou bénéficier d’un service plus personnalisé, plusieurs moteurs de recherche alternatifs ont vu le jour.

 
 
 

DuckDuckGo

 

DuckDuckGo. Logo/Image du domaine public.

Les internautes souhaitant protéger leurs données personnelles seront satisfaits de DuckDuckGo. Avec son interface minimaliste, ce moteur de recherche est en effet très discret puisqu’il n’enregistre pas l’IP et les informations personnelles de ses utilisateurs. Petit bémol notamment pour les recherches francophones, la pertinence des résultats manque parfois d’aboutissement. Mais le succès de DuckDuckGo, notamment depuis les révélations du lanceur d’alertes Edward Snowden, devrait pousser l’équipe à améliorer sa puissance.

 
 
 
 
 
 

Qwant

 

Qwant mise sur le respect de la vie privée des internautes. Logo/Image du domaine public.

Qwant. Logo/Image du domaine public.

Considéré comme le concurrent français de Google, Qwant mise sur son origine, sa refonte récente qui lui offre une meilleure lisibilité et sur son respect de la vie privée des internautes. En effet, la start-up niçoise assure éviter autant que possible la collecte de données personnelles. L’affichage de ses résultats s’avère très pratique puisqu’il se classe en cinq parties : les résultats classiques, les actualités, les renseignements techniques liés à la recherche, les réseaux sociaux et les sites marchands. Qwant possède également un avantage notable pour les parents depuis la déclinaison de « Qwant Junior », un moteur de recherche dédié aux moins de 13 ans.

 
 
 
 
 
 

Yippy

 

Yippy. Logo/Image du domaine public.

Yippy est parfait pour les plus jeunes. Logo/Image du domaine public.

Pour les parents qui souhaitent un moteur de recherche anonyme et familial, Yippy est le partenaire idéal. En plus de ne pas enregistrer tous vos déplacements sur son espace, Yippy supprime tous les contenus à caractère pornographique.

 
 
 
 
 
 

Ecosia

 

 
 

Au-delà de la protection des données, certains moteurs de recherche ont choisi de s’engager dans des causes écologiques pour attirer les internautes. C’est le cas d’Ecosia, le « moteur de recherche qui plante des arbres ». L’entreprise allemande reverse 80% de ses revenus (partenariats publicitaires) à un programme de plantation d’arbres au Brésil. De plus, Ecosia s’engage à neutraliser 100 % de ses émissions de CO2. Écologique jusqu’au bout, il est notamment performant lors de recherches liées à l’environnement.

 
 
 
 
 
 

Lilo

 

 
 
Dans la même lignée se trouve Lilo, un moteur de recherche français qui finance des projets sociaux et environnementaux. Sachant que les internautes font gagner de l’argent aux moteurs de recherche grâce aux liens sponsorisés, Lilo a trouvé un moyen de donner le pouvoir aux utilisateurs. En effet, à chaque recherche générée, l’internaute va gagner une goutte d’eau symbolique qui représente de l’argent. Chaque utilisateur choisi à quel projet il souhaite donner ses gouttes d’eau. Un système efficace puisqu’en quelques mois Lilo a reversé 7 000 euros à divers projets sociaux et environnementaux. L’entreprise française finance un bilan carbone neutre pour ses recherches tout en offrant un service pertinent qui n’enregistre pas les informations de ses utilisateurs. Résultat, Lilo permet de faire gratuitement un geste au quotidien sans changer ses habitudes.
 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *