Six conseils pour voyager de manière responsable

Découvrir, visiter, partager… Seul, en famille ou entre amis, voyager est une expérience enrichissante. Mais comment profiter de ces instants tout en s’impliquant dans le tourisme responsable ?

 
 

tourisme responsable. image domaine public

Six conseils pour voyager de manière responsable. Image du domaine public.


 

Selon une enquête de de la direction générale des Entreprises (DGE), près de deux tiers des Français de 15 ans ou plus ont effectué un long voyage (au moins quatre nuitées hors de chez eux) durant l’année 2014. Ils ont choisi en grande majorité la France métropolitaine (72 %), plus que l’Outre-Mer ou l’étranger (26 %). Si vous aussi vous avez la chance de voyager, Sereni Magazine vous propose six conseils pour faire du tourisme responsable. Le principe du tourisme responsable consiste à profiter de ses vacances tout en étant attentif au respect de la planète et des hommes.

 
 

Culture : avant de partir, renseignez-vous un minimum sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, etc. L’idée est de s’adapter le plus possible aux coutumes du pays visité sans imposer votre style de vie. Soyez notamment attentif à votre manière de vous habiller dans les lieux de culte.

 

Green attitude : si vous ne devez pas imposer votre style de vie, votre green attitude est la bienvenue ! Pensez donc bien à : trier vos déchets, emmener une gourde et des sacs réutilisables pour limiter votre consommation plastique, utiliser uniquement des produits d’hygiène écologiques pour ne pas polluer, etc.

 

Transport : si vous voyager en France ou dans un pays frontalier, privilégiez les transports en commun (train et bus) et le covoiturage. Pour les trajets longs qui nécessitent de prendre l’avion, tournez-vous vers des agences de voyage, compagnies aériennes et tour-opérateurs impliqués dans le tourisme responsable. Les vols directs sans correspondances sont à privilégier pour éviter de multiplier les décollages chargés en kérosène. Enfin, recentrez-vous sur les transports les moins polluants une fois arrivé à destination.

 

Nourriture : Concernant la gastronomie, plongez-vous entièrement dans la cuisine locale. En plus de découvrir la gastronomie du pays, cela vous permettra de manger des produits locaux et de saison et donc d’éviter la culture sous serre et les longs transports qui nécessitent des ressources non-renouvelables et génèrent de la pollution.

 

Logement : il existe de nombreuses structures d’hébergement spécialisées dans le tourisme responsable. Vous pouvez également participer au tourisme responsable en privilégiant les petites structures hôtelières ou en dormant chez l’habitant (Couch Surfing, Woofing).

 

Activités : Nager avec les dauphins, monter à dos d’éléphants, visiter des fermes de crocodiles… Si toutes ces activités en lien avec les animaux peuvent séduire au premier abord, elles sont pourtant le théâtre de souffrances animales scandaleuses. Privilégiez plutôt l’observation d’animaux sauvages lors de promenades dans des parcs ou en faisant de la plongée.

 

Bien sûr, il existe des milliers d’autres démarches pour voyager de manière responsable !

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *