L’espace culturel Georges Pompidou

On appelle aussi le Centre Beaubourg, cet étrange bâtiment plein de couleurs qui bouscule les sages constructions de pierres étonne autant à l’extérieur qu’à l’intérieur…


Histoire de sa création


Ce centre est né de la volonté de Georges Pompidou de créer un musée dédié à l’art moderne au cœur de Paris. Il est inauguré en 1977. Cette décision a suscité de vifs débats autour du thème « culture élitiste contre culture de masse ».





Il est aussi connu sous le nom de Centre Beaubourg car le plateau Beaubourg était le seul emplacement disponible mais il était également convoité pour accueillir une grande bibliothèque publique. Il fut donc décidé de réunir les deux projets sur le plateau Beaubourg.Aujourd’hui, il est la troisième institution la plus visitée de France après le Louvre et la Tour Eiffel.


Que propose t-il ?


Il allie bibliothèque et musée d’art moderne avec une collection permanente. Des expositions temporaires sont régulièrement renouvelées, en plus de films, spectacles, débats et conférences.


Une architecture hors du commun


Sa construction a fait l’objet d’un concours entre architectes du monde entier, remporté par Renzo Piano et Richard Rogers. Leur projet permettait de dégager une vaste esplanade appelée Piazza permettant une liaison fluide entre le bâtiment et la ville. Il est composé de 8 niveaux de 7500m2 chacun. Les couleurs jouent un rôle important en marquant les lieux de flux : les ascenseurs sont rouges, les tuyaux d’eau sont verts, les lignes électriques sont jaunes, les conduits d’air conditionnés sont bleus.


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *