« Les Habitants » : le documentaire qui va à la rencontre des Français

Après « Journal de France » (2012), Raymond Depardon est reparti sur les routes de France pour aller à la rencontre des locaux. Sorti le 27 avril 2016, le documentaire « Les Habitants » (1h24) nous invite dans l’intimité des Français.

 
 

« Après les attaques de Charlie Hebdo en janvier 2015, Raymond Depardon a décidé de donner la parole au Français. Pendant trois mois, il a sillonné l’Hexagone, du nord au sud, à l’ouest et en finissant son périple en banlieue parisienne. Dans les villes où il s’est arrêté, il a installé une vieille caravane et invité des personnes rencontrées par hasard à y monter pour y discuter. Un vieil homme se plaint de solitude, un autre de l’éclatement de sa famille. Un jeune homme a du mal à envisager l’avenir, tandis que deux amies se plaignent de l’inconstance des hommes. Une trentenaire tente d’oublier un mariage raté en espérant que son nouvel ami va s’impliquer… »

 

 

Suite aux évènements tragiques qui ont eu lieu en France et en Afrique début 2015, le réalisateur Raymond Depardon a choisi de donner la parole aux Français. Après avoir sélectionné une quinzaine de villes réparties sur toute la France, Raymond Depardon a entamé son road-trip français. Des villes moyennes, comme Charleville-Mézières ou Saint-Nazaire, aux grandes villes comme Bayonne ou Nice, en passant par une ville en banlieue parisienne, Villeneuve-Saint-Georges, le téléspectateur suit la caravane remorquée à la voiture du réalisateur. C’est cette simple petite caravane qui, une fois transformée en studio, a permis aux locaux de poursuivre leur conversation. Filmés par duo, les habitants, sont assis l’un en face de l’autre, de profil à la caméra. On partage alors leurs doutes face à un avenir incertain, leur peur de la solitude après un divorce, leur joie de vivre, leurs souvenirs d’une époque où l’on vivait en famille dans un quartier… C’est tout simplement le quotidien de millions de Français qui est capturé par la caméra de Raymond Depardon. Interviewé par Europe 1, le cinéaste a confié que « ce film est fait pour être montré aux responsables politiques et aux décideurs les habitants de la France ». Selon Raymond Depardon, ces témoignages montrent que les priorités des Français résident dans la solitude et la vie familiale. Comme ce père divorcé qui confie sa routine à un ami, cette femme qui se bat pour que son ex-mari lui rende les 75 euros demandés par le centre aéré de leurs enfants ou encore cette jeune femme qui espère bientôt rencontrer quelqu’un. On aborde également les questions d’avenir et les interactions difficiles entre générations : un jeune adulte en pleine discussion avec son père sur le fait de faire ou non des études longues, une jeune femme ambitieuse qui explique à sa mère qu’elle a le temps de faire des enfants, etc. Avec pudeur et sans pathos, Raymond Depardon parvient à partager ces instants de vie offerts généreusement et librement par les Habitants.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *