Et si vous faisiez du body-painting

Pratique millénaire, la peinture corporelle ou body-painting est un art fascinant qui utilise le corps humain comme support. Admiration, émerveillement, peur… Sereni vous plonge dans l’univers de quelques artistes à l’imagination débordante.

 
 

Le caméléon par Johannes Stötter. Capture d'écran YouTube.

Le caméléon par Johannes Stötter. Capture d’écran YouTube.


 

Dès les premiers instants de l’humanité, le body-painting a su trouver sa place. À l’aide de charbon de bois, de craie et de sang d’animaux, les premiers êtres humains ont commencé à se peindre le corps pour se camoufler durant la chasse et impressionner leurs ennemis. L’application de pigments sur la peau leur a ensuite permis de montrer leur appartenance à un groupe. Aujourd’hui, la peinture corporelle est devenue un art à part entière, où de nombreux artistes ont trouvé un moyen d’expression plus vivant que jamais. À Poertschach en Autriche, le World Bodypainting Festival rassemble chaque année des artistes en provenance de 45 pays et des millions de spectateurs.

 

Si vous souhaitez essayer le body-painting chez vous, assurez-vous d’utiliser une peinture spécialement formulée. Il est important de réaliser la peinture sur une peau propre et de nettoyer les pinceaux et les éponges avant et après usage.

 
 

Des peintures qui prennent vie

 

Afin de célébrer la maternité, l’artiste espagnole Fatima Carrion Alfonso réalise de magnifiques body-painting sur le ventre de femmes enceintes. Star Wars, la Petite Sirène, une girafe et son petit… La jeune femme a réalisé plus de 200 peintures sur ventres ronds en trois ans. Dans la vidéo ci-dessous, Fatima Carrion Alfonso crée un body-painting sur son propre ventre :

 

 
 

Libérer l’animal qui est en soi

 

Johannes Stötter est un artiste italien spécialisé dans le body-painting. Mais contrairement à la plupart des artistes qui peignent sur le visage ou le buste, Johannes Stötter crée des tableaux vivants où plusieurs personnes sont mises à contribution afin de donner vie à un animal. Loup, grenouille, caméléon, poisson… Tous les animaux sont imaginés puis rendus vivants grâce à cet artiste talentueux. Selon une vidéo diffusée par le New York Magazine et vue près de 100 millions de fois, Johannes Stötter met environ 5 mois à concevoir son idée et 8 heures pour créer à lui tout seul son œuvre.

 

 
 

Des effets spéciaux renversants

 

Enfin, la Californienne Lisha Simpson aime également tromper les gens grâce à des effets spéciaux incroyables. Si la jeune femme a découvert le body-painting par hasard, elle en a rapidement fait une vocation. Vous pouvez régulièrement admirer le travail de Lisha Simpson sur son compte Instagram. Elle poste généralement des peintures effectuées sur ses propres bras et s’entraine également sur les corps de ses proches. Selon sa difficulté, la jeune femme met entre vingt minutes et trois heures pour réaliser une peinture.

 

 
 

Si le body-painting est désormais un art qui émerveille, rappelons-nous qu’au-delà de la démarche artistique, la peinture corporelle fut également un symbole de résistance, d’indépendance et de révolte.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *