Utilisez-vous des biberons au bisphénol A?

Une molécule dangereuse


Le bisphénol A est accusé d’être la cause de cancers, diabète, dysfonctionnements thyroïdiens et baisse de la fertilité masculine …


Le problème c’est qu’aujourd’hui on trouve du bisphénol A (BPA) partout : CD, DVD, lunettes de soleil, lampadaires mais le problème surgit quand celui-ci est présent dans les contenants alimentaires comme les biberons, les gourdes de sport, les récipients plastiques, les grosses bouteilles d’eau ou les cuves à vin… Il entre également dans la fabrication des résines recouvrant l’intérieur des canettes et des boîtes de conserve.


Le fait de chauffer ou de verser un liquide bouillant aggravent la migration du produit chimique dans les aliments tout comme l’exposition aux UV, le passage au lave vaisselle et le lavage avec un détergent puissant.


A compter du 1er janvier 2011 la fabrication et la commercialisation de biberons produits à base de bisphénol A en mars 2010. Cependant, ce n’est qu’un petit pas car la proposition de loi voulait initialement interdire la molécule dans tous les plastiques alimentaires.


Les matières à éviter


– V ou P.V.C. : Chlorure de polyvinyle (polyvinyl chloride). Peut contenir des phtalates. Industrie source de dioxines.
– P.S. : polystyrène.
– Autres types de plastiques comme le polycarbonate (P.C.) qui contient du bisphénol-A.


Comment les reconnaitre ?


Si le biberon de votre bébé porte le symbole recyclage (anneau de Môbius) accompagné du chiffre 7 et des lettres PC il serait préférable de le changer : il est réalisé à partir de polycarbonates contenant du BPA.


Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *