Portage en écharpe : doux pour bébé, bon pour les parents

 

Les avantages du portage


Cela permet d’abord de répondre au besoin de bébé quand il veut être porté tout en ayant les mains libres pour faire autre chose.


Pour le bébé, les avantages sont nombreux tant au niveau physique que psychologique.


Le bébé se retrouve à une température idéale lorsqu’il est contre son parent qui le porte.


L’enfant a besoin de contacts pour se développer, cette technique est donc idéale à ce niveau.


Le porteur ressent également les besoins du bébé beaucoup plus vite (faim, besoin d’être changé).


L’enfant bouge et vit avec son papa ou sa maman, il utilise sa musculature et donc est actif, surtout avec les cuisses relevées et écartées.


L’enfant se sent sécurisé, et il pleure et crie beaucoup moins qu’un enfant non porté.


Les enfants portés seraient également des enfants qui dorment bien !


Le portage permet une meilleure digestion car le bébé est dans une position verticale et qu’il moins stressé. Les massages de l’abdomen diminuent les coliques du nourrisson et facilitent le transit.


Choisir son écharpe


On peut trouver des écharpes dans le commerce (entre 60 et 120 euros) mais c’est possible de la confectionner soi-même.


Le tissu doit être souple et résistant à la fois : on peut choisir du 100% coton, un mélange coton/élasthane ou bien du tissu type jean stretch, cela dépend des goûts. Prévoir entre 30 à 50 cm de tissu supplémentaire en longueur lors de l’achat du tissu car celui-ci peut rétrécir au lavage.


La largeur doit être d’environ 70cm, la longueur dépend du porté souhaité et de votre corpulence (voir tableau )


A voir : Il existe même des écharpes « spécial piscine » dont le tissu sèche très vite. Environ 50 euros.


Les techniques


– Allongé dans le hamac (berceau)


Parfait pour un nouveau-né, c’est un portage très simple mais qui laisse reposer tout le poids du bébé sur une seule épaule. Cette position permet l’allaitement.


– Sur la hanche


Position instinctive lorsque l’on porte un enfant, elle permet au bébé de s’agripper et d’être actif. L’inconvénient est le poids qui n’est réparti que d’un seul côté, ce qui n’est pas très bon pour le porteur.


– Kangourou sur le ventre


Idéal après l’accouchement car il exerce peu de pression sur le périnée et évite d’appuyer sur le ventre si on place l’enfant bien haut.


– Double croisé (ou croix enveloppée)


Cette technique est parfaitement adaptée à un nouveau né qui sera contre le ventre de sa maman.


– Assis dans le croisé simple


Cette position possède l’avantage de pouvoir sortir et installer l’enfant sans retirer l’écharpe.


Il existe de nombreuses associations ainsi que des vendeurs d’écharpes qui proposent des ateliers de portage certaines sont gratuites et d’autres sont payantes (5 à 15 euros en moyenne).


On peut trouver de nombreuses vidéos sur Youtube ou des mamans montrent les techniques !


Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *