Comprendre les marées en 3 minutes

Vous êtes frustré de récupérer chaque année un guide des marées sans comprendre leur fonctionnement ? Sereni Magazine vous propose de devenir un vacancier averti en quelques minutes à peine !

 
 

Marée basse à Andernos-les-Bains (Gironde, France). Image du domaine public.
Marée basse à Andernos-les-Bains (Gironde, France). Image du domaine public.

 

Pour comprendre le fonctionnement des marées, il suffit de se référer au principe de Newton. Si deux solides qui se font face s’attirent, les astres s’attirent entre eux. La lune produit une attraction sur la Terre qui a pour effet de déplacer les océans. Le système des marées est donc basé sur l’attraction des astres.

 
 

Déterminer un cycle

 

Un cycle de marée dure un peu plus de 12 heures. Il s’écoule donc un peu plus de 6 heures entre une marée haute et une marée basse. Ce sont ces quelques minutes en plus qui créent un décalage dans l’horaire des marées suivant les jours. La vitesse de montée et de descente de la marée, que l’on appelle variation de la hauteur, est d’abord lente, rapide pour finalement devenir lente à nouveau. Pour mieux comprendre comment se déroule un cycle de marée, penchons-nous sur la période entre la marée haute et la marée basse. Cette période d’un peu plus de 6 heures se divise en 6 temps. Chaque temps correspond à une variation de la hauteur. Ainsi, l’eau descend d’abord doucement puisque la variation de la hauteur est égale à 1/12 la première heure puis à 2/12 la deuxième heure. Sa descente augmente ensuite plus fortement puisque la variation de la hauteur atteint 3/12 lors de la troisième et quatrième heure. Le rythme reprend ensuite le chemin inverse avec une variation de la hauteur à 2/12 lors de la cinquième heure et 1/12 pour la sixième heure. Ce rythme de variation de la hauteur se répète pour atteindre de nouveau la marée haute et ainsi de suite.

 

NB : Lorsque la mer atteint son pic en marée haute ou en marée basse, l’impression d’immobilité est appelée « mer étale ».

 
 

Et les coefficients ?

 

Le coefficient de marée représente la hauteur de l’eau à marée haute ou marée basse et varie de 20 à 120. Le plus gros coefficient du siècle était de 119 le 21 mars 2016. Il est influencé par l’alignement des astres. Mais le coefficient de marée demeure complexe puisque deux marées de même coefficient n’ont pas forcément les mêmes effets.

 
 

Calculer les marées

 

Afin de calculer les marées, la société Navilog propose un logiciel contenant près de 4 000 ports répartis dans 113 pays. Les côtes françaises sont particulièrement bien détaillées avec 180 ports français recensés. Grâce aux données obtenues auprès des services hydrographiques et océanographiques mondiaux, le logiciel permet de calculer pour une date et un port donné toutes les informations relatives aux marées (coefficients de marées, hauteur d’eau, horaires des pleines mers et basses mers etc…). Vous pouvez également retrouver tous les horaires de marée en un seul clic sur Horaire-marée.fr, marée.info ou encore Shom.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *