Ces partis qui veulent renouveler le paysage politique français

Déterminés à changer le paysage politique français, plusieurs partis commencent doucement à émerger. Qui sont-ils et quels sont leurs objectifs ?

 
 

Dans les sondages et dans les rues, la lassitude des Français face au paysage politique actuel est plus que jamais présente. Marre de voter « pour le moins pire » ou « contre tel candidat », des partis citoyens et novateurs émergent doucement pour que le vote de demain résulte d’un véritable choix.

 
 

LaPrimaire.org : citoyenneté et démocratie

 

En vue de l’élection présidentielle 2017, deux hommes ont eu l’initiative de lancer une primaire ouverte citoyenne. David Guez, avocat parisien de 44 ans, et Thibauld Favre, ingénieur et entrepreneur de 35 ans, ont ainsi lancé LaPrimaire.org. L’objectif ? Permettre aux Français de choisir « de manière transparente et démocratique, les candidats qu’ils souhaitent voir se présenter à l’élection présidentielle de 2017 ». Le manifeste de ce projet citoyen souligne le manque de confiance des Français envers les responsables politiques tout en valorisant la possibilité d’une politique nouvelle et entièrement démocratique grâce à « des hommes et des femmes d’action, de conviction, visionnaires et responsables ». Désignée candidate citoyenne des élections présidentielles de 2017 par les internautes, Charlotte Marchandise symbolise cette démarche. Qu’elle parvienne ou non à obtenir les 500 parrainages de grands électeurs nécessaires à la course présidentielle, Charlotte Marchandise incarne cette volonté de renouveau politique qu’espèrent de nombreux citoyens français. Mais LaPrimaire.org ne s’arrête pas à l’élection présidentielle et compte créer 577 primaires citoyennes dans 577 circonscriptions afin de « placer les citoyens en position de force pour 2017 ».
 

 
 
Allons Enfants, le renouveau par la jeunesse

 

Plus citoyen, plus démocratique, plus féminin… et plus jeune. Parce qu’il n’y a pas d’âge pour avoir des convictions et s’investir dans la vie politique, le parti Allons Enfants souhaite intégrer et rajeunir le paysage politique français. Créé en 2013 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) pour les municipales de 2014, le jeune parti a obtenu 15,4% à l’issue de ces élections locales. Après avoir pu intégrer deux conseillers municipaux, le parti souhaite désormais présenter 100 candidats de moins de 25 ans aux législatives de 2017. Caractérisé par sa jeunesse, le parti regroupe des membres « issus de sensibilités politiques différentes » mais rassemblés car ils ne se « reconnaissaient pas dans le clivage partisan, ni dans la structure traditionnelle des partis ».

 

 

Renouveler, Réinventer et Engager sont les trois objectifs ambitieux affichés par Allons Enfants. Le parti est particulièrement sensible à l’entreprenariat, l’éducation, l’environnement, l’Europe, les transports et la démocratisation de la vie publique.

 
 
Partagez-vous cette volonté d’un renouveau politique et d’une construction démocratique commune ?
 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *