Quelle posture en talons hauts ?

Les talons hauts symbolisent un paradoxe féminin des plus séduisants dans l’esprit populaire. Objets de fantasme et de sophistication, ils peuvent aussi se révéler source d’oppression pour votre corps. Vous qui en avez fait sans complexe un atout majeur de votre garde-robe, connaissez-vous l’attitude à adopter pour ne pas vous mettre dans une « mauvaise posture » ?

Pour compenser le déséquilibre, les femmes gardent la tête et le buste bien droit.



Dès l’Antiquité, on porte des chaussures à talons hauts en Grèce. Mais tout en avantageant les petites tailles, les hauts talons favorisent une posture particulière du reste du corps.


Pour compenser le déséquilibre, les femmes gardent la tête et le buste bien droit. Elles rejettent les épaules en arrière, rentrent le ventre et les fesses, bombant leur poitrine. Ce qui donne une démarche déhanchée , un atout dit-on, de la « femme fatale ».


Il s’agit encore pour certaines, d’un outil permettant de se grandir et de rattraper la taille de l’interlocuteur,  pour un dialogue au plus près de ses yeux. La silhouette ainsi allongée et les jambes affinées renvoient une image harmonieuse et séduisante.


Cette fascination exercée par ces « femmes-oiseaux tendues vers le ciel », bâtit la carrière de Christian Louboutin, créateur des fameuses chaussures à semelles rouges, connues dans le monde entier. Malgré une allure déjà élancée, les mannequins façonnés sur le schéma de ces femmes-oiseaux, se doivent de maîtriser la marche sur talons pour les besoins de leur profession. Et pour gérer cette prouesse, chacune y va de sa petite astuce.


Regarder droit devant, et non vos pieds, devrait par exemple, vous aider à rentrer le ventre et basculer les épaules en arrière, de manière élégante. Pour ne pas oublier de lever la tête et de sortir la poitrine, ouvrez votre plexus en visualisant un fil qui tire votre tête vers le ciel.


Au demeurant, votre corps paye au prix fort le port de talons. Car les pieds forcés à endurer une démarche qui ne leur est pas naturelle, souffrent en même temps que votre dos et vos articulations. Afin de les ménager, pensez à quitter vos chaussures à talons autant que possible, pour une marche pieds-nus (tout aussi sexy !). Redécouvrez une connexion au sol en adoptant des postures au plus près du plancher. Et profitez de ces instants de liberté pour travailler les articulations des genoux et des chevilles.



• Hélène, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *