Profession ? Artiste du métro

Depuis la création du métro de Paris, les artistes ont toujours été présents au détour d’un couloir ou dans les rames.


La RATP a décidé d’organiser ce système pour aider des artistes et donner de la qualité aux usagers…

Un casting pour les musiciens



En avril, un casting pour recruter les artistes est organisé dans le 11ème arrondissement de Paris. Le jury est composé d’agents de la RATP. Les candidats ont le droit à deux titres pour les séduire. Le choix est difficile car plus de 2000 candidats se concurrencent pour seulement 300 places !



Attention, les musiciens du métro « officiels » n’ont pas le droit de jouer sur les quais ni dans les rames, ne confondez pas.

La dure loi du métro



Attirer l’attention des passagers est très difficile : les gens sont pressés dans le métro et les musiciens se sentent souvent invisibles… C’est dommage car avec un peu plus de temps, on pourrait être séduit par le talent de certains artistes en herbe.


Les musiciens l’ont compris, dans le métro il faut s’adapter : les règles sont différentes des représentations en concert ! Inutile de présenter un set de 12 chanson, mais plutôt en conserver 7 ou 8 qui fonctionnent. Les musiciens se contentent de peu : un sourire ou un regard, au mieux.

Les réussites du métro, ça existe



Les chanteurs Yaël Naïm ou William Baldé en sont la preuve vivante !


Certains artistes ont la chance de participer au Solidays : la RATP a créé un partenariat avec le festival. Les artistes sélectionnés ont alors la chance de se produire devant un jury de haut niveau et un public attentif cette fois !


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *