Se chauffer sans réchauffer la terre ?

Les chauffages écologiques se multiplient mais il y en a tant que c’est parfois difficile de s’y retrouver !


On craque pour les alternatives écologiques qui permettent aussi de faire de belles économies sur les factures mais comment choisir ? Voici un récapitulatif des techniques de chauffage avec des ressources renouvelables


? La géothermie


Le système de chauffage par géothermie est composé de capteurs enterrés situés à l’extérieur de l’habitation de façon verticale ou horizontale. La pompe à chaleur capte les calories dans le sol afin de les restituer pour chauffer la maison. Il faut un terrain mais pas forcément de grande taille car pour un système vertical seuls deux puits sont nécessaires : un pour capter la chaleur et un autre à rejet.


Dans le cas d’un système horizontal, il faut compter une surface 1,5 fois plus grande en terrain que la surface à chauffer.


Le système de géothermie se raccorde à des circuits de chauffage type plancher chauffant ou radiateur basse température.


? L’aérothermie


Les capteurs du système de chauffage aérothermique sont situés à l’extérieur de l’habitation et fonctionnent comme dans le cas de la géothermie. Ils peuvent être installés dans des maisons neuves, anciennes et même des appartements. La pompe à chaleur se raccorde aux planchers chauffants, aux ventilo-convecteurs, aux radiateurs basse température ou encore aux systèmes avec diffusion d’air.


? L’éolien


L’énergie éolienne ne génère pas de gaz à effet de serre ni de déchets toxiques, cependant, cette énergie n’a d’intérêt que si vous habitez dans une région venteuse. Les régions côtières sont les plus exposées tandis que les régions montagneuses n’ont souvent aucun intérêt pour l’énergie éolienne.


? Le solaire


Ce type de chauffage est surtout efficace dans le sud de la France mais il est souvent nécessaire de l’associer à un chauffage d’appoint dans tous les cas. Une installation correctement installée et adaptée fournit 30 à 50% des besoins en chauffage d’une famille de 3 à 6 personnes.


L’installation de panneaux solaires donne droit à un crédit d’impôts de 50%.


? Le bois


Et si on revenait au chauffage au bois ? Le CO2 émis lors de la combustion du bois est la même que celle qui a été absorbé lors de la croissance de l’arbre.


C’est donc un chauffage écologique, à condition de se fournir en bois près de chez soi. On peut aussi utiliser les « déchets« , c’est à dire les produits sous-forestiers comme les branchages, le petit bois, la sciures ou les copeaux.


Pour être écologique, le chauffage au bois doit être performant afin d’éviter les pertes de chaleur.


Les bons réflexes


Se chauffer de manière écologique commence par bien isoler son logement et réduire sa consommation de chauffage. Facile : la journée si vous êtes absent, programmez votre chauffage en hors gel. Ne chauffez le matin que les pièces où vous passez du temps (salle de bain, cuisine) et le soir chauffez le salon.


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *