Monoxyde de carbone : gare au chauffage !

12/12/2011

Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant, qui résulte d’une combustion incomplète. Elle est renforcée par un défaut d’aération ou une évacuation défaillante des produits de combustion.

En premier lieu, il convient d’alimenter votre logement en air frais, à raison de dix minutes au moins, chaque jour.



Chaque année, ce gaz cause des milliers de cas d’intoxication en France. Inodore et incolore, il provoque maux de tête, nausées et vertiges et se révèle parfois mortel en moins d’une heure. L’hiver est une période à risques en raison des pratiques de calfeutrage induites par le froid.


Il existe pourtant plusieurs moyens, de prévenir cette toxicité. En premier lieu, il convient d’alimenter votre logement en air frais, à raison de dix minutes au moins, chaque jour. Si la température extérieure est dissuasive, profitez de votre absence du domicile, pour entrouvrir les fenêtres et assurez-vous que les bouches de ventilations, ne sont jamais obstruées ou masquées quel que soit le moment de la journée.


Faites vérifier et entretenir régulièrement par des professionnels qualifiés, toutes vos installations de chauffage ou de production d’eau chaude. Poêles à charbon, chauffe-eau, chauffage au gaz, feu à pétrole, chauffage au fuel, appareil de chauffage mobile à combustion ou cheminée, tous gagnent à être vérifiés avant les périodes de grand froid. L’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone pourra aussi se révéler utile.


En cas de soupçon d’intoxication, aérez immédiatement les locaux avant de les évacuer. Puis composez le 15, 18 ou 112.


? Pour en savoir plus : www.prevention-maison.fr



• Hélène, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *